Clicky

Résultats en baisse pour Apple, trop dépendant à l’iPhone

La firme de Cupertino affiche une baisse significative de son chiffre d’affaire pour le trimestre englobant les mois de juillet à septembre dernier. C’est ainsi un recul de pas moins de 9% que la marque affiche sur cette période, un chiffre auquel il faut ajouter un décrochage des bénéfices de 19% par rapport au même trimestre l’an passé.

Si Apple se veut rassurant, en promettant de renouer avec la croissance au cours de cette fin d’année 2016, le fait est que ce recul est le premier a être enregistré depuis 15 ans pour la société de Tim Cook, décidément bien trop dépendante aux ventes d’iPhone.

apple-en-baisse

Apple connait un recul de son chiffre d’affaires, et c’est la première fois en quinze ans.

Il faut dire que les ventes de smartphones représentent ni plus ni moins que les deux tiers des revenus de la marque à la pomme. Un positionnement qui met Apple dans une situation délicate alors que ce marché en particulier commence à donner quelques signes de faiblesse en terme de croissance.

Un chiffre d’affaires en berne, une première depuis 2001

C’est un cas de figure auquel Apple n’est clairement plus habitué. Si la firme avait connu quelques revers financiers au cours des années 90, Steve Jobs avait su – dans le courant des années 2000 – lui redonner dynamisme et prospérité avec les sorties successives d’appareils visionnaires comme l’iPod, l’iPhone ou l’iPad.

Une stratégie axée autour de projets réellement novateurs, qui fait peut-être défaut à la compagnie en 2016, alors que percer dans un secteur saturé par la concurrence devient difficile.

Apple optimiste pour la fin d’année

La firme ne se laisse pas abattre pour autant et se montre même confiante vis à vis de la période à venir. Il est vrai que les fins d’années sourient souvent à Apple, qui profite alors des fêtes pour écouler largement ses produits.

Un contexte qui pourrait cette année se révéler d’autant plus favorable à la marque ; la concurrence directe de Samsung ayant été réduite au silence suite aux graves problèmes rencontrés par le Note 7 notamment.

Apple espère donc grâce à la combinaison de ces différents facteurs retrouver un chiffre d’affaires positif. On lui souhaite, tout en gardant à l’esprit que la société est très loin d’être sur la paille, ses profits trimestriels étant toujours de l’ordre de 9 milliards de dollars.

Mots-clés apple

Share this post

Nathan

Geek dans l'âme et curieux de nature, Nathan est mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R.