Retour sur la Philidelphia Experiment, un hoax pas tout à fait comme les autres

L’Expérience de Philadelphie, ou Philadelphia Experiment (aussi connue sous le nom de Project Rainbow), est une prétendue expérience militaire top secrète qui aurait été menée vers le 28 octobre 1943 par la marine américaine.

L’expérience aurait eu lieu sur les chantiers navals de Philadelphie, en Pennsylvanie, et aurait permis de rendre invisible le destroyer d’escorte de l’U.S. Navy, l’USS Eldridge (DE-173).

USS Eldridge (DE-173)

Crédits Wikipédia

L’origine de l’histoire

Tout commence lorsqu’en 1955, l’astronome, chercheur et écrivain sur les OVNIS, Morris K. Jessup, reçoit deux lettres d’un certain Carlos Miguel Allende (qui s’identifiait également comme « Carl M. Allen » dans une autre correspondance). Dans ces lettres, Allende  affirmait avoir assisté à une expérience secrète pendant la Seconde Guerre mondiale qui aurait eu lieu sur les chantiers navals de Philadelphie. D’après lui, au cours de cette expérience le destroyer d’escorte USS Eldridge (DE-173) avait été rendu invisible, mais également téléporté à New York et dans une autre dimension où il avait rencontré des extraterrestres. Et cette expérience aurait causé la mort de plusieurs marins, dont certains qui se sont retrouvés fusionnés avec la coque du navire.

L’histoire aura un nouveau rebondissement au début de 1957 lorsque Jessup fut contacté par le Bureau de la Recherche navale américaine, l’Office of Naval Research (ONR), à Washington DC, qui avait reçu un colis contenant une copie de La Question des O.V.N.I.s, ouvrage dont Jessup était l’auteur. Le colis portait la mention « Joyeuses Pâques ». Il y avait beaucoup d’annotations dans les marges du livre, écrites avec trois nuances différentes d’encre rose. Elles semblaient détailler une conversation entre trois individus dont un seul portait un nom : « Jemi ». L’ONR a nommé les deux autres « Mr. A. » et « Mr. B. ».

Les mystérieux annotateurs se référaient les uns aux autres comme des Roms et ils évoquaient notamment deux types différents de « personnes » vivant dans le cosmos. Ils discutaient également de l’exactitude de divers éléments des suppositions faites par Jessup dans le livre, le tout écrit dans un style non standard d’utilisation de la capitalisation et de la ponctuation. En se basant sur le style d’écriture et le sujet traité, Jessup a conclu qu’une grande partie des annotations étaient l’œuvre d’Allende. D’autres analyses ont permis d’aboutir à la même conclusion, à savoir que les trois styles d’annotations provenaient de la même personne qui a utilisé trois stylos différents.

L’ONR a financé l’impression de 100 exemplaires du livre annoté, par la société Varo Manufacturing Company basée au Texas, qui deviendra plus tard l’Edition « Varo ». C’est ce qui explique pourquoi on connait aujourd’hui les annotations sous le nom d’annotations Varo. Jessup de son côté a essayé de publier d’autres livres sur le sujet des OVNIS, mais sans succès. La perte de son éditeur et les déboires dans sa vie personnelle vont le conduire au suicide le 30 avril 1959 en Floride.

Les détails de la prétendue Philadelphia Experiment

Aucun des récits sur l’Expérience de Philadelphie n’a pu être vérifié, mais dans la plupart d’entre eux on apprend que l’USS Eldridge a été équipé du matériel nécessaire à l’expérience sur les chantiers navals de Philadelphie. Les essais auraient commencé à l’été 1943 et auraient eu un succès limité. Un des tests auraient permis de rendre l’Eldridge presque invisible, certains témoins rapportant un « brouillard verdâtre » qui serait apparu à sa place. Après quoi les membres de l’équipage se seraient plaints de graves nausées. Aussi, lors de la réapparition du navire, des marins auraient été encastrés dans les structures métalliques du navire. On rapporte qu’un des marins était réapparu avec les mains fusionnées avec la coque en acier du navire.

L’expérience aurait été reprise le 28 octobre 1943, cette fois avec beaucoup plus de succès. Non seulement l’Eldridge serait devenue invisible, mais elle aurait aussi disparu de la zone en un éclair de lumière bleue et téléporté à plus de 320 km de là à Norfolk, en Virginie. Des hommes à bord du navire SS Andrew Furuseth auraient vu l’Eldridge un moment avant que le navire ne disparaisse et ne réapparaisse à Philadelphie à l’endroit où il était à l’origine. Le navire de guerre aurait également réussi à remonter environ dix minutes dans le temps.

De nombreuses versions de l’histoire de la Philadelphia Experiment font état d’effets secondaires graves subis par l’équipage. Certains membres de l’équipage auraient souffert de troubles mentaux tandis que d’autres auraient été fusionnés physiquement avec des cloisons. Certains auraient même disparu carrément. L’équipage du navire aurait été soumis au lavage de cerveau afin de préserver le secret de l’expérience.

L’histoire de la Philadelphia Experiment est largement considérée comme un hoax, un canular, et l’U.S. Navy a toujours soutenu qu’aucune expérience de ce type n’avait jamais eu lieu, que les détails de l’histoire contredisent des faits bien établis à propos de l’USS Eldridge et que les allégations faites ne sont pas conformes aux lois physiques connues.

Mots-clés insolite