Clicky

Retour sur l’OVNI de la Baltique

En 2011, des chercheurs de trésors ont découvert une forme étrange reposant au fond de la Baltique. Une forme donnant l’impression de sortir tout droit d’un film de science-fiction. De nombreuses théories ont circulé à son sujet, donnant naissance à la légende de l’OVNI de la Baltique.

L’histoire remonte donc à l’année 2011. L’équipage du Ocean X a mené une expédition dans la mer Baltique entre la Suède et la Finlande afin de tenter de mettre la main sur une ancienne épave.

OVNI Baltique

Durant l’opération, ils ont réalisé plusieurs images sonars des fonds et l’une d’elles a révélé l’existence d’une structure circulaire de 60 mètres de diamètre, une structure donnant l’impression d’être faites de rampes et de protubérances métalliques.

Un OVNI reposant au fond de la mer Baltique…

Intrigué, l’équipage est revenu sur place l’année suivante afin de tenter d’obtenir une image plus claire de la structure. Toutefois, d’après leur récit, de mystérieuses interférences électriques les auraient empêchés de mener à bien l’opération.

L’information a été rapidement reprise par les tabloïds britanniques, accompagnée de schémas et de dessins fantaisistes.

Très vite, de nombreuses théories fantaisistes ont commencé à apparaître sur la toile. Beaucoup ont vu dans cette structure la carcasse d’un OVNI, mais certains ont également supposé que l’étrange objet était en réalité un ancien monument d’une civilisation oubliée.

La communauté scientifique a également eu l’occasion de se pencher sur les éléments présentés par Ocean X. Hanumant Singh, un océanographe travaillant pour la Woods Hole Oceanographic Institution, a été l’un des premiers à remettre en question les conclusions des chasseurs de trésor. L’homme a en effet affirmé que l’image présentée par leurs soins devait être prise avec la plus grande vigilance compte tenu de la mauvaise qualité de l’instrument utilisé pour l’obtenir.

… Ou un simple amas rocheux

Charles Paull, un chercheur travaillant pour le Monterey Bay Aquarium Research a été plus loin en indiquant que l’image floue présentée faisait davantage penser à une structure géologique (un amas de roches) qu’à un vaisseau spatial venant d’un monde lointain.

L’année suivante, Volker Brüchert, un professeur de géologie travaillant pour l’Université de Stockholm, a rendu un rapport complet portant sur les échantillons prétendument récupérés par les chasseurs de trésors.

Interrogé par LiveScience, l’homme a alors déclaré que ces derniers se composaient essentiellement de granites, de gneiss et de grès, des éléments que l’on retrouve habituellement… dans une cuvette glaciaire. Le chercheur a également déclaré avoir découvert un morceau de roche basaltique, soit une roche formée à partir de la lave durcie.

En conséquence et compte tenu du passé géologique de la mer Baltique, le scientifique en a déduit que l’OVNI n’était rien de plus qu’un amas rocheux.

Et ce au grand désespoir de Ocean X qui comptait organiser des expéditions en sous-marins sur place, des expéditions touristiques s’adressant avant tout aux gens aisés.

Mots-clés insolite