Clicky

Rétro mobile #3 : Le HTC TyTN

Le HTC Tytn est un smartphone sorti en 2006. Je devrais peut être employer le terme PDA, plus commun à l’époque avant que le terme smartphone ne soit démocratisé.

Ce Tytn (prononcer titan) a permis de faire connaître au monde entier la marque taïwanaise HTC. C’était un excellent téléphone professionnel qui tournait sous Windows Mobile. Sa spécificité était son clavier coulissant sur le côté gauche du mobile, accompagné d’un grand écran tactile (2,8 »). Un form factor très original à l’époque.

L’écran permettait d’accéder via le stylet intégré à l’interface de Windows Mobile, une version allégée de Windows adaptée aux téléphones.

Ce Tytn se positionnait sur le segment haut de gamme du marché. Il était destiné aux professionnels qui souhaitaient retrouver leur bureau dans leur poche. Il a été conçu spécialement pour les grands consommateurs de mails, notamment grâce à ce grand clavier azerty, très ergonomique et confortable à utiliser. La grande taille des touches permettait une frappe rapide et efficace.

D’autres modèles professionnels étaient présents sur le marché, mais très peu proposaient une copie aussi complète et moderne que celle du HTC Tytn.

Un mini PC professionnel ?

Un appareil photo 2 millions de pixels et une caméra frontale étaient de la partie, ainsi que la 3G, le Wifi et un port carte microSD. Le processeur était cadencé à 400Mhz, une valeur correcte à l’époque, épaulé par 64Mo de RAM.

Je trouvais la navigation assez lente et saccadée. L’interface tactile pouvait être utilisée avec le doigt, assez difficilement cependant, du fait de la qualité moyenne de l’écran, mais également à cause du système d’exploitation qui n’était pas du tout pensé pour cela.

Côté esthétique, le HTC était un joli produit, tout en rondeur, mais tout en plastique. Heureusement, il donnait une grande impression de solidité, malgré sa charnière au mécanisme complexe.

Le défaut du Tytn : sa taille et son poids. Une telle fiche technique donnait un produit très épais et assez lourd (176g).

Deux touches de raccourcis vers la messagerie et Internet Explorer se situaient sur le haut de l’appareil. Une molette de défilement était quant à elle sur la tranche gauche du mobile. Sur l’autre tranche se trouvait un bouton dédié à l’appareil photo, pour utiliser le Tytn en mode paysage et faciliter les prises de vue, tel un vrai APN. Une ergonomie très bien pensée pour une prise en main agréable.

Ce qui me plaisait à l’époque, c’était d’avoir le sentiment de posséder un mini ordinateur complet… même si ce n’était pas réellement le cas. Mais globalement, on pouvait tout faire, même si nous n’étions qu’au début du développement de l’Internet mobile : utiliser Word, prendre des photos, écouter de la musique, MMS, naviguer sur le web (ou le wap à l’époque), gérer son calendrier, ses mails, dessiner avec le stylet, et j’en passe…

Il marque les débuts d’HTC sur le marché

Le Tytn a marqué le début d’ une nouvelle ère dans le monde de la téléphonie mobile, premièrement par un esthétisme et un form factor innovant, mais également par une polyvalence maîtrisée. Un successeur au Tytn a existé, il s’agissait du Tytn II (logique) reprenant le même concept, mais en y ajoutant une inclinaison de l’écran au déploiement du clavier, pour pouvoir le poser à la manière d’un mini PC.

Ce modèle original à donc permis la découverte de la marque HTC. Histoire incroyable quand on pense à la quantité de mobiles qu’ils ont créée par la suite, et l’énorme succès de certaines références, comme ce fut le cas pour le HTC Touch en 2007.

Les bons débuts d’HTC se doivent à la belle proposition d’un « PDA » complet, pionnier du smartphone tel que nous le connaissons aujourd’hui.

HTC TyTN II – Crédits image

Share this post

JB

Infirmier | Passionné par les nouvelles technologies et la photo