Clicky

Revenge Porn : une nouvelle condamnation à Arles

Le Revenge Porn fait des centaines de victimes chaque année et ces dernières ne se limitent pas aux territoires anglo-saxons. Preuve en est, une nouvelle condamnation vient d’être prononcée en France et plus précisément à Arles. Toutefois, dans ce cas précis, le prévenu s’en sort plutôt bien, car il a été condamné à une simple amende de 500 €.

Yvan avait 19 ans au moment des faits. Sa petite amie était un peu plus jeune pour sa part puisqu’elle avait seulement 17 ans. Cela n’a d’ailleurs pas plaidé en la faveur du condamné.

Revenge Porn Arles

Une affaire de revenge porn a été jugée à Arles.

Ce dernier aimait profondément sa dulcinée, mais les sentiments n’étaient pas totalement partagés. Cette dernière a en effet mis un terme à leur relation durant l’été 2012.

Yvan avait gardé une vidéo de leurs ébats

Yvan en a beaucoup souffert, bien entendu, et il a lourdement insisté sur ce point en passant devant le juge. Durant son procès, le prévenu a en effet déclaré que sa petite amie était partie du jour au lendemain, sans fournir la moindre explication.

Pire, quelques semaines plus tard, l’homme a appris que sa petite amie n’avait pas été totalement honnête à son égard. Elle avait en effet fréquenté deux autres personnes en plus durant sa relation avec Yvan. Ce dernier l’a d’ailleurs accusé publiquement d’avoir montré des photos de lui nu à certaines personnes.

Car en effet, pour pimenter leurs ébats, le couple avait pris l’habitude de prendre des photos. Une vidéo avait également été tournée avec le smartphone du prévenu.

Yvan a conservé la séquence après la rupture.

Un soir, l’homme était en train de ruminer et il a alors commis une terrible et monumentale erreur : il a partagé la vidéo en ligne. C’était une manière pour lui de se venger.

500 € d’amende

L’histoire ne s’arrête pas là, bien entendu. Quelques mois plus tard, alors qu’elle était en train de faire des recherches en ligne, la petite amie du prévenu a fini par tomber sur cette fameuse vidéo. Pire, le site qui la diffusait mentionnait son nom et son prénom. Choquée, la jeune femme a fini par porter plainte.

La police a ouvert une enquête et elle a fini par retrouver la trace de l’homme. Yvan a été entendu par les enquêteurs en janvier 2015 et il a immédiatement reconnu les faits. Entre temps, il avait pris soin de faire disparaître la vidéo.

L’audience a eu lieu plus tôt dans la semaine. L’ancienne petite amie du prévenu n’était pas présente, mais elle a demandé 4 500 € de dommages et intérêt par le biais de son avocat. Le procureur a requis pour sa part trente jours d’amende à 20 €. Yvan est en effet bien inséré dans la société et il n’a pas de casier. Le prévenu a donc été condamné à une amende de 500 €.

Mots-clés justicerevenge porn

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Pas de commentaires

Ajouter le votre.