Review : Logitech Squeezebox Touch

La vie est parfois bien faite. Genre le mois dernier, tu te rappelles sans doute (ou pas) qu’on a parlé de l’arrivé de Spotify sur les Squeezebox de Logitech. Mais oui, tu sais bien, ces drôles de petits boîtiers qui peuvent lire de la musique en provenance de ta bécane, bien sûr, mais aussi du wörld wïde wëb. J’sais, les trémas, c’trop stylé. Donc tout ça pour te dire qu’un copain de chez LDLC a lu mon article et en a profité pour me passer une Logitech Squeezebox Touch en test. Et ce que tu vas lire plus bas, et bien c’est ma review complète sur le sujet.

Pour faciliter la lecture de cet article et doper mon nombre de pages vues (naaaan, j’rigole), cet article est divisé en plusieurs pages. Pour ceux qui seraient intéressés par un aspect du produit plutôt qu’un autre, voilà le sommaire général de cette incroyable review :

Notez bien avant de commencer la lecture de cet article que votre humble serviteur n’est pas un mélomane averti mais qu’il aime bien écouter un peu de musique lorsqu’il vous prépare tous ces articles qui vous font souvent pleurer comme des petites filles pubères devant le dernier clip de Justin Bieber. Au passage, vous apprécierez la rime parce qu’elle le mérite bien.

La Logitech Squeezebox Touch, c’est quoi ?

Alors, on va commencer par le début et expliquer un peu ce qu’est le Squeezebox Touch et comment elle se présente. Disons pour simplifier que c’est un tout petit boîtier tout mignon avec un écran tactile. Jusque là, rien d’anormal, mais faut savoir qu’elle est livrée sans enceintes. Ce qui veut tout simplement dire qu’il va falloir que tu en récupères à côté, cowboy. Bien heureusement, chez Logitech, ils ont le sens du service et ils ont ajoutés tous les câbles qui vont bien à la jolie boîte. Pas besoin, donc, de courir chez Surcouf pour trouver votre bonheur. Enfin, en réalité, tout dépend bien entendu de votre installation. D’ailleurs, voilà la liste complète de tout ce qu’elle contient :

  • Logitech Squeebox Touch.
  • Boitier d’alimentation.
  • Télécommande infrarouge avec piles.
  • Câble audio RCA.
  • Chiffon nettoyant.
  • Documentation.

Forcément, la Squeezebox Touch embarque tout ce dont tu auras besoin pour lire ta musique. Et si tu as envie de connaître les caractéristiques techniques de la bête, voilà ce qu’on peut en dire :

  • Formats audio : MP3, FLAC, WAV, AIFF, WMA, Ogg Vorbis, etc…
  • Module WiFi 802.11g.
  • Connecteur RJ-45 blindé (CAT5).
  • Port USB.
  • Lecteur de cartes SD.
  • Sorties stéréo analogique (RCA), optique, coaxiale.
  • Prise casque.
  • Ecran tactile capacitif de 4.3 pouces.
  • Détecteur de lumière ambiante.
  • Capteur de proximité.

Bon, moi je ne suis pas forcément mélomane et j’ai galéré grave ne serait-ce que pour faire passer la télévision de ma Freebox par mon Home Cinema de bourgeois, mais on peut quand même dire que l’installation de la Squeezebox Touch est tellement simple que même ma mère pourrait y arriver. Faut bien l’avouer, de ce côté, Logitech a franchement fait du très bon boulot et on va justement en parler dès à présent.

1 2 3 4

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.