RIM : une situation problématique et un virage à 180°

Cela fait maintenant plusieurs mois que RIM ne se porte pas très bien. La société a de plus en plus du mal à faire face au succès des plateformes mobiles concurrent – iOS et Android séduisent de plus en plus de particuliers, de professionnels – et il semblerait que la situation ne soit pas prêtes de s’arranger. Hier, la firme canadienne a ainsi dévoilé ses résultats financiers et ces derniers sont très loin d’être rassurants puisqu’ils subissent évidemment une forte baisse. Mais malgré cela, tout n’est pas encore perdu…

RIM : une situation problématique et un virage à 180°

Le BlackBerry peine donc à séduire. Oh, bien sûr, les inconditionnels de la marque continue d’acheter canadien, c’est un fait, mais RIM a toutefois perdu beaucoup de parts de marché sur le terrain, alors même que Google Android, iOS et Windows Phone semblent gagner de plus en plus en terme de popularité. Concrètement, donc, il est temps de changer les choses et la firme semble bien décidé à entamer un virage à 180° en se concentrant sur le secteur professionnel et donc sur les entreprises, celles-là même qui ont contribué à l’âge d’or de la marque.

Toutefois, ce qu’il faut préciser, c’est que si Thorsten Heins a bien précisé que la firme devait absolument renouer avec les professionnels, il n’est pas pour autant question d’abandonner le marché grand public. Et autant dire que cette dernière place de grands espoirs en BlackBerry OS 10, aussi connu sous le petit nom de BBX. En revanche, sachant que les premiers terminaux à embarquer la nouvelle plateforme du constructeur n’arriveront pas sur le marché avant la fin de l’année, tout n’est pas encore gagné. Cela étant dit, pour construire cette nouvelle dynamique, RIM compte bien s’appuyer sur plusieurs partenariats avec d’autres constructeurs du marché.

Il ne reste maintenant plus qu’à attendre afin de savoir quelle forme prendront ces fameux partenariats.

Via

Mots-clés blackberryrim