RoboKiller : une application pour supprimer le spam téléphonique

Ca se passe toujours de la même façon. Toute la petite famille se met à table et, soudain, le téléphone sonne. Là, vous décrochez et vous tombez sur une voix qui vous débite tout un tas de conneries en essayant de vous vendre des fenêtres ou des assurances. Parfois, elle vous informe même que vous avez gagné un magnifique lot à un fantastique concours auquel vous n’avez – évidemment – jamais participé.

Tout le monde ne le sait pas mais ces coups de fil portent un nom. C’est du spam… téléphonique. Oui et le gros problème, c’est que ces sociétés reviennent très régulièrement à la charge.

Robokiller

Robokiller va vous aider à vous protéger contre le spam téléphonique.

Partant de ce constat, la Federal Trade Commission a lancé un grand concours au début de l’année pour pousser les développeurs à créer des outils capables d’enrayer le phénomène.

Marre de tous ces appels publicitaires qui vous font sursauter ? RoboKiller est peut-être fait pour vous !

RoboKiller a remporté le concours et il n’a pas l’intention d’en rester là. Non et ses concepteurs viennent ainsi de lancer leur première campagne sur KickStarter pour financer leur solution.

Mais comment il fonctionne, cet outil ? En fait, c’est assez simple. Une fois installé sur un téléphone, il va analyser tous les appels entrants pour déterminer leur empreinte. Il va ensuite les comparer à celles contenues dans sa propre base de données pour déterminer s’il s’agit d’un appel automatisé ou non.

Là, vous allez me dire que cela ne changera rien. Si votre téléphone sonne, vous risquez de toute façon de décrocher avant que l’analyse ne soit terminée.

Rassurez-vous car les développeurs de l’application ont prévu le coup. RoboKiller va pouvoir « écouter » l’appel avant que la sonnerie ne retentisse ! Magnifique, d’autant que tous les appels marqués en spam seront automatiquement… supprimés dans la foulée.

Comme indiqué un peu plus haut, RoboKiller n’est pas encore disponible sur les boutiques d’applications mais vous pouvez le tester en avant-première en soutenant le projet. Attention cependant car les premières formules sont malheureusement épuisées.

Sinon, sachez que la sortie de l’application est planifiée pour le mois de septembre. A terme, il faudra souscrire une formule d’abonnement pour pouvoir utiliser l’outil.