Clicky

Rolls-Royce s’invite à son tour dans le marché du taxi volant

Rolls-Royce a bâti sa réputation dans la fabrication de voitures de luxe, de moteurs pour les navires, les hélicoptères et les avions et prévoit de se lancer dans une autre catégorie de véhicules : les taxis volants. L’entreprise britannique de fabrication de turboréacteurs a en fait conçu un mécanisme de propulsion pour taxi volant.

La société est actuellement à la recherche de partenaires pour aider au développement du projet et espère pouvoir concrétiser son projet de taxi volant dès l’horizon 2020.

La firme a déclaré qu’elle avait déjà établi les plans pour la construction d’une voiture électrique à décollage et atterrissage verticaux qu’on appelle également EVTOL.

Ce véhicule pourra transporter jusqu’à cinq personnes et il pourra également franchir une distance de huit cents kilomètres avec une vitesse de quatre cents kilomètres par heure.

S’imposer dans la conception des taxis volants

Plusieurs entreprises se lancent actuellement dans la course au développement de voitures volantes qui pourraient définitivement révolutionner le secteur du transport. Parmi les sociétés intéressées par ce développement, on retrouve Uber, Airbus et Kitty Hawk, une start-up soutenue par le cofondateur de Google, Larry Page.

Rolls-Royce considère que sa présence dans le secteur joue un rôle de premier ordre sur le marché de la mobilité aérienne. La société explique que son mécanisme de propulsion utilisera des turbines à gaz M250 pour produire de l’électricité et alimenter six propulseurs électriques spécialement conçus pour émettre très peu de bruits.

Présentation au salon aéronautique de Farnborough

Rolls-Royce compte présenter un prototype numérique de son mécanisme de propulsion lors du salon aéronautique qui aura lieu le 16 juillet 2018 à Farnborough, au Royaume-Uni. Ce sera surtout l’occasion pour la marque de trouver des entreprises partenaires ainsi que de nouveaux talents susceptibles de l’aider à concrétiser son projet.

La firme britannique est actuellement en quête d’un partenaire qui l’aidera à développer, concrétiser et commercialiser le projet. Le partenaire pourra également contribuer à l’amélioration de certains aspects du système électrique. Rolls-Royce compte aussi accueillir un avionneur dans son équipe.

L’entreprise ajoute que son mécanisme ne nécessitera pas de rechargement étant donné que la batterie est chargée par la turbine à gaz. C’est un argument de poids qui ne laissera personne indifférent.

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !