Clicky

Royaume-Uni : 8 principes pour assurer la sécurité des voitures autonomes

Actuellement, les voitures autonomes constituent un sujet d’actualité dans le monde automobile. Leur constante évolution pousse les pays à prendre certaines mesures. C’est ainsi que le Royaume-Uni a publié plus tôt dans l’année huit principes relatifs à la cybersécurité de la conduite des voitures autonomes. C’est une manière pour le pays d’établir un suivi sur les véhicules autonomes.

Comme les voitures autonomes débarqueront bientôt, la plupart des prévisions l’annonce en 2020, il devient primordial d’ériger des principes pour cadrer leur utilisation. Ces cadres légaux ont fait défaut lors des tests menés sur les véhicules dans certaines municipalités. Avec cette initiative, le gouvernement tente de rattraper le coup.

Waymo

C’est le Ministre des Transports, Lord Callanan et le CPNI ou Centre de Protection des Infrastructures Nationales qui ont pensé et rédigé ces principes.

Des principes axés sur la sécurité des engins

Le premier principe fondateur énonce que la sécurité des équipements doit être assurée par le conseil d’administration de l’entreprise. Le deuxième principe énonce que l’évaluation et la gestion de la sécurité doivent être faites de manière proportionnelle et appropriée.

Le quatrième principe porte sur l’amélioration de la sécurité du système qui doit constituer une priorité pour les organisations, incluant les fournisseurs, les sous-traitants et les tiers potentiellement impliqués. Le sixième principe indique que la sécurité des logiciels est contrôlée tout au long de leur existence.

Des principes sur la protection des données, du système et de la responsabilité

Dans le principe numéro trois, il est écrit qu’un service après-vente ou de dépannage doit être obligatoirement fourni par les organisations.  Le cinquième principe déclare que la conception des systèmes doit comprendre une défense en profondeur.

Concernant le stockage et la transmission data, comme indiqué dans le septième principe, ils doivent être sécurisés et les utilisateurs doivent pouvoir les contrôler. Le dernier principe est relatif à la résistance du système. Elle devrait résister aux attaques et être utilisable même lorsque ses capteurs ou défenses éprouvent des difficultés.

Ces principes ne sont pas exhaustifs comme le montrent les sous-principes accompagnant chacun d’entre eux. En tout cas,  le principal objectif du Royaume-Uni est de sécuriser au maximum ces voitures autonomes aussi bien au niveau de leurs productions que de leur service après-vente.

Mots-clés sécurité

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !