Russie : des milliers de boules de glace retrouvées sur les côtes

La Russie a récemment vu s’échouer des milliers de boules de glace géante et de taille uniforme sur ses côtes, et plus précisément dans le golfe de Finlande. Le phénomène n’est pas passé inaperçu et il a été passivement relayé par les médias et par les riverains. Des dizaines de photos ont ainsi été partagées sur les réseaux sociaux.

Les boules de glace étaient dotées d’un diamètre de dix-sept centimètres et elles ressemblaient un peu à des œufs géants.

Boule de glace

Suite à la publication de ces photos et à la médiatisation de l’affaire, de nombreuses théories loufoques ont vu le jour. Si certains ont pensé que ces boules de glace avaient été volontairement jetées dans le golfe sous cette forme, d’autres ont commencé à évoquer des œufs de baleines.

Les boules de glace qui créent le buzz

Tout a commencé par une simple promenade. Yuryi Shahov, un habitant de la région, était en train de se promener lorsqu’il est tombé sur cet étrange spectacle. Intrigué, il a réalisé une vidéo avec son smartphone et il a ensuite partagé la séquence sur les réseaux sociaux.

Très vite, la vidéo a été massivement relayée et de nouvelles photos l’ont rapidement rejoint. Les plaisanteries ont alors commencé à pleuvoir sur les réseaux sociaux, cédant ensuite la place à d’improbables théories visant à faire toute la lumière sur cet étonnant phénomène.

De nombreuses hypothèses ont été avancées dans les heures et jours suivant la découverte

L’écologiste Ilya Leukhin a ainsi immédiatement déclaré aux médias locaux que ce phénomène étrange pourrait avoir été causé par des déversements d’hydrocarbures dans l’eau.

L’explication scientifique du phénomène

Gennady Grakhovsky, un chercheur travaillant pour l’université d’hydrométéorologie de l’état russe de Saint-Pétersbourg, a cependant avancé une autre explication.

Il a en effet déclaré à la chaîne de télévision Russia’s Channel 5 que de telles boules de glace étaient susceptibles de se former lorsque l’eau de mer gelée subit des conditions marines extrêmes.

Ce n’est pas la première fois que la Russie est touchée par un tel phénomène. L’année dernière, en novembre, des boules de glace étaient en effet apparues sur les rives du fleuve de l’Ob.

À l’époque, Sergueï Lissenkov avait donné une explication parfaitement logique et rationnelle au phénomène. Il avait ainsi indiqué que ces boules étaient issues d’un phénomène naturel rare reposant sur la combinaison de plusieurs facteurs. Une tempête de neige s’était ainsi abattue sur la région, entraînant une montée des eaux soudaine. De la glace visqueuse s’était alors déposée sur les rivages et les vents forts avaient ensuite contribué à former ces sphères.

Deux ans plus tôt, un phénomène similaire s’était produit sur la côte du golfe de Finlande.

Mots-clés insoliterussie