Clicky

Sabrina Pasterski pourrait bien être la nouvelle Einstein

Connaissez-vous Sabrina Pasterski ? Cette jeune prodige de 24 ans est qualifiée dans le monde scientifique comme étant la nouvelle Albert Einstein.

Son travail est déjà reconnu par Stephen Hawking, célèbre physicien théoricien et cosmologiste britannique.

Pour rappel, Albert Einstein était un physicien théoricien dont le quotient intellectuel culminait à 160. Ce score impressionnant est également celui de Stephen Hawking.

Construction de son premier avion à seulement douze ans

À seulement 24 ans, Sabrina Pasterski impressionne la communauté scientifique. Née à Chicago, c’est l’une des plus jeunes physiciennes de renommée mondiale. Cela fait déjà plusieurs années qu’elle crée de nouvelles inventions et qu’elle participe à des recherches bénéfiques à l’avancée de la Science.

À tel point que cette scientifique spécialisée dans la physique quantique est déjà considérée comme la nouvelle Albert Einstein. « Je ne suis qu’une étudiante. J’ai tellement à apprendre. Je ne mérite pas toute cette attention » a-t-elle déclaré à l’AFP. Et pourtant, à seulement 12 ans, Sabrina avait déjà fait parler d’elle en construisant elle-même son propre avion monomoteur.

Deux ans plus tard, elle faisait voler son avion au-dessus du lac Michigan. Et trois ans plus tard, à seulement 17 ans, elle était diplômée de l’Académie des Mathématiques et des Sciences de l’Illinois. Ce diplôme lui a permis de rejoindre le célèbre MIT, Institut de Technologie du Massachusetts.

Promouvoir la place de la femme dans le monde scientifique

Deux professeurs avaient découvert son travail sur l’avion et l’ont immédiatement intégré à l’Université, admiratifs devant son potentiel. Trois ans plus tard, Sabrina Pasterski obtenait la meilleure note à son examen du MIT, soit 0,5 (oui, ça paraît peu). Elle est depuis spécialisée dans la physique quantique.

Les sujets qu’elle traite concernent la gravité et son impact sur l’espace et le temps, ainsi que les trous noirs. Grâce à ses oeuvres, elle a remporté de nombreux prix. Elle participe également à des recherches pour la NASA. Certaines de ses études ont été reprises par le talentueux Stephen Hawking.

La jeune femme trouve également le temps pour s’investir dans d’autres causes. Elle vise à promouvoir la place des femmes dans le monde scientifique international. Elle veut prouver que la physique n’est pas uniquement réservée aux hommes. Elle en est l’exemple même !

Mots-clés insolite

Share this post

JB

Infirmier | Passionné par les nouvelles technologies et la photo

  • Xæmic

    Merci pour cet article, qui rappelle que les femmes sont tout aussi capables que les hommes, dans tous domaines de la pensée scientifique ou autre, et en plus elles font une chose stupéfiante quand on pense à la complexité du processus : faire des enfants…

    Pour mémoire, rappelons Marie Sklodowska, épouse Curie deux prix Nobel ; sa fille Irène, prix Nobel avec son mari Frédéric Joliot ; Maryam Marzakhani médaille Fields, décédée tout récemment à 40 ans ; Sophie Germain (1776-1831) qui dut se faire passer pour un homme, saluée par Gauss ; Lise Meitner (1878-1968) qui comprit la fission atomique (avec son neveu Frisch et Hahn), ignorée par le comité Nobel : fi ! une femme ! Comme aussi le fut Jocelyn Bell, qui découvrit les pulsars. Ou encore Emmy Noether, Vera Rubin et bien d’autres ; on peut aussi remonter à Hypatie (355-415)…