Sailor Moon va combattre la Syphilis au Japon

Sailor Moon est clairement une héroïne engagée et c’est précisément ce que prouve cette étonnante histoire. La gardienne de l’amour, de la fraternité et de la justice va en effet combattre la syphilis au Japon.

Sailor Moon a beau être fraîche comme la rosée matinale, elle commence tout de même à accuser son âge. Les origines de la célèbre franchise remontent en effet aux années 90 et c’est à cette époque que le premier livre a été publié sur l’archipel nippon.

Sailor Moon

Très vite, Naoko Takeuchi a sorti un anime et plusieurs produits dérivés. La série a pris de l’ampleur dans les années suivantes et les aventures de la blondinette à couettes ont fini par s’exporter à l’étranger.

Sailor Moon part en guerre contre la syphilis

Sailor Moon a souvent été critiqué pour ses scènes répétitives et son intrigue simpliste, mais cela ne l’a pas empêché de s’installer durablement sur le marché et elle compte encore de nombreux fans à travers le monde.

Tout le monde ne le sait pas forcément, mais le Japon fait face depuis plusieurs années à une épidémie de syphilis. L’infection s’est en effet répandue à travers tout le territoire et les autorités ne parviennent pas à la stopper en dépit des nombreuses campagnes de prévention lancées par les pouvoirs publics.

L’infection a été identifiée en tant que telle en Europe à la fin du XVe siècle et elle compte trois stades différents.

Le premier est relativement discret et il se caractérise ainsi par l’apparition de lésions sur les parties génitales ou buccales. Le second stade débute entre trois et dix semaines après l’apparition des premiers symptômes et il se caractérise par l’apparition d’éruptions multiples sur la peau.

Une campagne originale et décalée

Le troisième stade est assez rare dans les pays développés et il apparaît ainsi entre trois et quinze ans après l’apparition des premières lésions. Cette fois, il touche les organes et il peut même provoquer dans certains cas des insuffisances cardiaques.

Quel est le rapport avec Sailor Moon ? Il est simple, en réalité.

Le Japon compte en effet placer l’héroïne au cœur de sa prochaine campagne de communication, une campagne reposant sur la diffusion de plusieurs clips de prévention et sur des affiches ou des dépliants incitant les Japonais à se faire dépister.

À terme, les autorités ont également l’intention de distribuer sur le territoire des préservatifs ornés du visage de l’héroïne afin d’inciter les jeunes générations à se protéger durant l’acte sexuel.

Il faut tout de même signaler que le Japon n’est pas le seul pays à faire face à une telle épidémie. La syphilis est également très présente aux États-Unis, en Afrique et même dans certaines régions d’Europe.

Mots-clés insolitejapon