Clicky

Samsung condamné à verser 120 millions à Apple pour violation de brevet

Dans le monde de la Tech, les firmes ont beau faire affaire les unes avec les autres à longueur d’année, cela ne les empêche pas de se quereller comme de marchandes de poissons devant les tribunaux.

Alors même que Samsung et Apple se sont (notamment) serré la main il y a quelques mois au sujet des écrans OLED qui équipent l’iPhone X, la marque coréenne vient de se voir définitivement condamnée par la Cour suprême des États-Unis à verser 120 millions de dollars à son homologue américaine pour violation de brevets. La bataille opposant les deux firmes durait depuis 2011 et engageait notamment la question de la paternité de certaines fonctionnalités, comme le célèbre « glisser pour déverrouiller ».

samsungapple

Le géant coréen Samsung a été condamné à verser la somme de 120 millions de dollars à Apple pour violation de brevet. L’affaire remontait à 2011.

Samsung n’aura donc pas obtenu gain de cause – et ce malgré ses différents appels dans une affaire qui commence à dater sérieusement. La justice américaine a donc tranché en défaveur du géant coréen qui devra donc bel et bien s’acquitter au centime près des 19,625 millions de dollars qui lui avaient été demandés il y a plusieurs années maintenant. Mais la fête n’est toutefois pas totalement finie.

Le montant des dommages et intérêt reste encore à être fixé…

Comme une bonne nouvelle ne va jamais seule, Samsung devra également s’acquitter des dommages et intérêts pour cette fameuse affaire, et ce au profit d’Apple une fois de plus.

Cette nouvelle amende, dont le montant reste toutefois à être déterminé en cours d’année prochaine, ne devrait toutefois pas poser de problème à Samsung qui a eu la chance de profiter d’une année 2017 marquée par des revenus en forte hausse.

À noter que la marque de Séoul pourrait aussi devoir sortir le porte-monnaie dans une autre affaire qui a également tourné en sa défaveur. Elle concerne cette fois le design adopté par les premiers modèles de Galaxy S, jugé trop proche de celui de l’iPhone 3G. Apple réclamait initialement la somme de 2 milliards de dollars et Samsung avait été condamné à verser 1,05 milliard avant que cette somme ne soit revue à la baisse en appel.

Samsung encourt à l’heure où nous écrivons ces lignes une amende de 399 millions de dollars. Un montant qui pourrait cependant baisser de nouveau lorsque les avocats des deux partis passeront devant les tribunaux fédéraux.

Mots-clés applesamsung

Share this post

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.