Clicky

Samsung déroule le tapis rouge aux bloqueurs de pubs

Samsung compte plusieurs applications mobiles à son catalogue. Dans le lot, on trouve notamment un navigateur web et ce dernier fait beaucoup parler de lui depuis le début de la semaine. Ce n’est pas vraiment surprenant car sa nouvelle version apporte une nouveauté notable : elle est compatible avec les bloqueurs de publicités.

Après Apple, c’est donc au tour du géant coréen de se positionner contre la publicité en ligne. Tout comme Safari, la nouvelle version de son navigateur sera effectivement compatible avec les outils proposés par les principaux éditeurs du marché.

Bloqueur pubs Samsung

Le navigateur web de Samsung est désormais compatible avec les bloqueurs de pubs.

Attention cependant car cette nouvelle mouture n’est pas encore disponible sur tous les terminaux de la marque.

Samsung n’est pas le premier constructeur à miser sur les bloqueurs de pubs pour faire la différence

En réalité, elle est uniquement disponible sur Android 6.0 Marshmallow pour le moment mais elle ne tardera pas à arriver sur Lollipop. Samsung évoque même un lancement planifié dans ces prochaines semaines, sans pour autant s’arrêter sur une date précise.

A l’heure actuelle, un seul bloqueur est compatible avec la solution de Samsung : Adblock Fast, de Rocketship. L’outil est totalement gratuit et il suffit de se rendre sur le Play Store pour le télécharger et pour l’installer sur son terminal.

Selon The Verge, la solution serait d’ailleurs assez populaire chez les mobinautes puisqu’elle aurait séduit environ 200 000 personnes. Selon son éditeur, l’outil permettrait d’accélérer les pages de 51% en moyenne.

A terme, d’autres applications devraient prendre en charge le navigateur de Samsung et ce sera notamment le cas de Crystal, qui est aussi disponible sur iOS depuis plusieurs mois.

Il faut effectivement rappeler que le géant sud coréen n’est pas le premier à jouer cette carte. Apple a déployé l’année dernière une nouvelle version de Safari dotée des mêmes attributs.

De son côté, la version mobile de Chrome n’est toujours pas en mesure de gérer des bloqueurs de publicités et on ne peut pas dire que cela soit vraiment étonnant puisque Google tire une grande partie de ses revenus de sa régie publicitaire.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.