Samsung est bien en train de bosser sur un Galaxy A9

Samsung a profité du calme de l’été pour lancer plusieurs terminaux nomades avec, dans le lot, un magnifique Galaxy A8. Il hérite effectivement des lignes et des matériaux des autres téléphones de la gamme, avec une fiche technique un peu plus musclée à la clé. Bref, il ne manque pas d’atouts pour séduire mais il sera bientôt dépassé car le constructeur travaille désormais sur… le Galaxy A9.

Si ce nom vous rappelle quelque chose, c’est parfaitement normal car le géant coréen a déposé la marque un peu plus tôt dans l’année, et plus précisément au mois de mars.

Galaxy A9 rumeurs Sept15

Le Galaxy A9 devrait bientôt voir le jour, et il devrait être accompagné par trois autres terminaux.

Et ce n’est pas tout car le terminal a aussi fait une apparition très remarquée chez Geekbench au début du mois, révélant par la même occasion une partie de sa fiche technique.

Un Galaxy A9 et trois autres téléphones en prime

Il était d’ailleurs question qu’il soit propulsé par un Snapdragon 620 cadencé à 1,4 GHz, si vous vous souvenez bien.

Ce point n’a pas été confirmé par les sources de Sam Mobile mais ces dernières ont tout de même confirmé l’existence du terminal. Magnifique, mais ce n’est pas fini car elles ont aussi indiqué que la firme était en train de préparer le lancement de trois terminaux supplémentaires, et plus précisément des successeurs aux Galaxy A3, Galaxy A5 et Galaxy A7.

Là, c’est tout de suite beaucoup plus excitant, non ?

Il vous en faut plus ? Pas de problème ! En marge, Samsung prépare aussi de nouveaux accessoires entièrement pensés pour les téléphones de cette gamme. Dans le lot, on trouvera un film protecteur pour l’écran, une housse avec rabat et quelques coques de protection, avec une S View Cover en prime.

Attention cependant car cette dernière ne sera pas compatible avec le prochain A3.

Bref, si vous comptiez investir prochainement, il sera peut-être préférable d’attendre encore quelques semaines pour en apprendre plus au sujet de ces nouveaux smartphones.

Via