Samsung et LG devraient mettre l’accent sur les lecteurs d’empreintes digitales cette année

Les lecteurs d’empreintes digitales équipent nos ordinateurs portables depuis plusieurs années maintenant mais il aura fallu attendre le lancement de l’iPhone 5s pour qu’ils fassent leur entrée sur nos terminaux nomades. HTC nous a d’ailleurs gratifié d’une phablette équipée d’un lecteur de ce type en octobre dernier et ce ne serait apparemment que le début si l’on en croit un rapport publié par le site Digitimes. Selon ce dernier, Samsung et LG devraient eux aussi mettre l’accent sur les lecteurs d’empreintes digitales cette année.

Il est important de rappeler que Digitimes n’a pas toujours été une source fiable par le passé. Le site a souvent lancé des rumeurs qui ne se sont pas révélées concluantes et ce nouveau rapport devra donc être pris avec une extrême prudence, et ce même s’il ne manque pas de logique et de cohérence. Si Apple et HTC ont misé sur un lecteur d’empreintes digitales pour leurs vaisseaux amiraux, il serait effectivement très étonnant que Samsung et LG n’en fassent pas de même.

Lecteur empreintes digitales Samsung LG

Samsung et LG pourrait faire la part belle aux lecteurs d’empreintes digitales cette année.

D’après les sources du site, donc, les deux constructeurs se seraient rapprochés de deux acteurs majeurs du marché, soit de Validity et de Swedish Fingerprint Cards. Il serait évidemment pas question d’équiper tous leurs terminaux, ils se concentreraient en réalité sur les appareils positionnés sur le haut de gamme, ce qui n’a rien d’étonnant. Le LG G3 et le Samsung Galaxy S5 pourraient donc avoir droit à leur lecteur d’empreintes digitales. Le conditionnel n’est évidemment pas là par hasard.

Toute la question étant évidemment de savoir si les industriels du secteur seront capables de produire suffisamment de lecteurs pour équiper tous ces terminaux. Le problème, avec les flagships, c’est qu’ils ont tendance à bien se vendre. Le Galaxy S5 et le G3 ne dérogeront sans doute pas à la règle, et tout va finalement dépendre des chaines de production.