Samsung Galaxy Note 7 : des explications dans quelques semaines et un abandon de la gamme ?

Samsung était bien parti pour faire une excellente année, mais le destin en a décidé tout autrement. Les problèmes de chauffe du Galaxy Note 7 ont effectivement coupé la firme dans son élan et elle doit désormais faire face à ce qui est sans doute la pire crise de toute son histoire. La situation est effectivement problématique, d’autant que la marque n’a pas encore répondu aux nombreuses questions que se posent ses clients.

Samsung a présenté sa phablette au début du mois d’août et elle est arrivée quelques semaines plus tard en Corée, mais également en Australie et aux États-Unis. Très vite, les consommateurs ont commencé à rapporter des problèmes de chauffe, suivis par des explosions et des départs de feu.

Explications Galaxy Note 7

Samsung promet des explications claires et précises à ses clients.

Le constructeur a immédiatement stoppé la production du terminal et il a ouvert dans la foulée une enquête afin de déterminer l’origine du problème.

Samsung Galaxy Note 7 : la batterie était-elle vraiment fautive ?

Il a fini par mettre ces dysfonctionnements sur le dos des batteries produites par sa propre filiale. Une explication qui semblait assez cohérente. Il a ensuite lancé un programme d’échange dont le coût a été estimé à un peu plus d’un milliard de dollars.

Le programme en question ne concernait pas tous les pays. La Chine en a été exclue, et ce pour une raison assez simple : les téléphones commercialisés sur le territoire embarquaient une batterie fournie par un autre prestataire, une batterie ne présentant en théorie aucun risque pour les consommateurs.

Toutefois, plusieurs Chinois ont rapporté des incidents similaires dans les semaines suivantes. Ils ont été bottés en touche par Samsung. La marque a effectivement mis ces dysfonctionnements sur le dos de problèmes extérieurs, des problèmes n’ayant aucun lien direct avec son terminal.

Mais voilà, le souci, c’est que les appareils de remplacement ont très vite commencé à chauffer eux aussi et ils ont même provoqué plusieurs incendies sur le territoire américain. Les opérateurs téléphoniques ont immédiatement suspendu le programme d’échange et Samsung a stoppé la production du Galaxy Note 7 dans la foulée. Cette fois pour de bon.

Le constructeur se trouve désormais dans une position peu enviable. Les problèmes rencontrés sur les modèles de remplacement prouvent en effet que le premier diagnostic de ses experts était totalement à côté de la plaque, et accessoirement que les consommateurs chinois avaient parfaitement raison de s’inquiéter.

Et maintenant ? Les clients de la marque attendent des réponses claires.

Vers la fin de la gamme ?

Fort heureusement, Samsung a parfaitement conscience de leurs attentes et la marque a ainsi promis de tout expliquer dans les semaines à venir. Un porte-parole de l’entreprise a d’ailleurs déclaré que plusieurs pistes étaient à l’étude et que l’une d’entre elles avait trait… à la batterie du terminal.

 Il précise en effet dans son communiqué que les modèles de remplacement étaient tous équipés d’une batterie venant d’un autre fournisseur.

Si vous êtes récemment passé dans le coin, alors vous êtes sans doute au courant de cette théorie indiquant que le problème pourrait provenir du système de charge rapide intégré au terminal, et plus précisément des optimisations faites par les ingénieurs de la marque au niveau de son SoC. Le porte-parole ne l’a pas évoqué dans son communiqué et nous ne savons donc pas si elle figure sur la liste des pistes envisagées par l’entreprise.

Une chose est sûre en tout cas, cette mésaventure risque d’avoir des conséquences sur la gamme. Si l’on en croit un site russe et une de ses sources, alors Samsung envisagerait de mettre un terme définitif à la marque Note afin de tourner la page une bonne fois pour toutes.

En réalité, l’entreprise aurait mené une enquête dans le plus grand secret afin de déterminer l’impact réel de cette affaire sur l’image de la gamme. La moitié des personnes sondées auraient une image négative des Galaxy Note désormais. Du coup, si vous avez de l’inspiration, vous pouvez envoyer un mail à la firme pour lui filer un coup de main.

Je verrais bien un Galaxy Book pour ma part.