Clicky

Samsung Galaxy Note 7 : et si le problème ne venait pas des batteries ?

D’après Samsung, les divers problèmes d’explosion et de combustion rencontrés par le Galaxy Note 7 pourraient bien ne pas être dus à la batterie du terminal. Du moins pas seulement, et c’est ce que la firme coréenne compte bien démontrer en testant plus en profondeur l’appareil. Un appareil qui aura fait partir en fumée (parfois au sens propre) près de 30% des revenus prévus par la firme pour le troisième trimestre 2016.

L’enquête mandatée par le constructeur vise donc à explorer les différents éléments de l’appareil pour faire toute la lumière sur ce qui reste pour l’heure l’un des plus grands échecs commerciaux de l’histoire de Samsung.

Prob Note 7

D’après Samsung, les malheurs du Galaxy Note 7 ne viendraient peut-être pas de sa batterie.

C’est J.K. Shin, Co-PDG de la compagnie et ancien responsable de sa division mobile qui s’exprime sur la question des batteries, qui furent les premières à être incriminées à la suite des diverses combustions. L’intéressé explique que ces dernières ne sont peut-être pas les seules responsables du problème.

Les batteries ne seraient pas les uniques responsables

J.K Shin explique que le groupe enquête « sur tous les aspects de l’appareil, qu’il s’agisse de la batterie, du matériel et du logiciel« , une analyse visiblement méthodique qui pourrait innocenter – du moins en partie – les batteries.

L’homme a d’ailleurs ajouté lors d’une réunion avec les actionnaires, tenue à Séoul, que le problème « pourrait être la batterie, ou autre chose.».

Rappelons qu’initialement Samsung avait pointé du doigt les batteries fabriquées par une compagnie sœur, Samsung SDI, qui présentaient un défaut. Or, M. Shin a précisé que les batteries présentes sur les Note 7 de remplacement étaient fournies par une autre firme, surement le fabricant chinois ATL.

Vers un problème logiciel ou matériel ?

Ces nouvelles batteries avaient alors été contrôlées et validées par le laboratoire interne de Samsung, pour aboutir à des problèmes similaires à celles choisies initialement lors de la commercialisation du smartphone.

De quoi s’interroger quant au rôle des batteries dans les différents cas de combustion rencontrés par les clients de la firme coréenne. Ces incidents pourraient donc venir tout autant d’un souci matériel que d’une anomalie logicielle.

Share this post

Nathan

Geek dans l'âme et curieux de nature, Nathan est mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R.