Samsung Galaxy S6 Edge : focus sur l’écran

Le Samsung Galaxy S6 Edge est disponible depuis quelques jours en France. Après l’avoir présenté au travers de cette prise en main, le moment est venu de passer aux choses sérieuses et cet article va ainsi se concentrer sur l’écran du terminal.

Il s’agit du premier focus publié au sujet du S6 Edge. D’autres suivront dans les jours et dans les semaines à venir. Le concept est assez simple, il s’agit de faire la lumière sur certains aspects d’un produit. Si cet article se concentrera exclusivement sur l’écran du téléphone, les autres cibleront son processeur, son autonomie, son capteur photo et sa surcouche.

Ecran Samsung Galaxy S6 Edge : image 1

L’écran d’accueil du Galaxy S6 Edge.

Un test sera ensuite publié, reprenant le contenu de tous les articles du dossier. Et comme d’habitude, si vous avez des questions ou des suggestions, les commentaires sont là pour ça.

Un peu de technique pour commencer

Si vous n’avez plus ses caractéristiques en tête, alors sachez que le Galaxy S6 Edge est pourvu d’un écran Super AMOLED offrant une diagonale de 5,1 pouces. Il est aussi capable d’afficher une définition de type QHD, et donc du 2560×1440. Ce qui donne une définition de pixels dépassant les 575 ppp.

A titre de comparaison, l’iPhone 6 offre une densité de pixels de 326 ppp avec un écran de 4,7 pouces affichant une définition en 1334×750. Le Xperia Z3, pour sa part, monte à 423 ppp.

La plupart des gens vous diront qu’une densité de pixels de 575 ppp ne sert à rien puisque l’oeil n’est de toute façon pas capable de faire la différence. Ils n’auront pas forcément tort, mais tout dépend finalement de la taille et de la distance du support.

Pour un téléphone tenu à 25 centimètres de l’oeil, par exemple, le seuil maximal perceptible par l’oeil humain est fixé à 300 ppp. Si vous voulez d’autres exemples, vous pouvez vous reporter à la fiche publiée sur la Wikipédia.

Mais il y a un autre détail important.

Le Galaxy S6 Edge est compatible avec le dernier Gear VR introduit par Samsung durant le dernier Mobile World Congress. Or vous le savez sans doute mais une fois placé dans le casque, son écran sera divisé en deux zones distinctes. Cela vaut aussi pour sa définition et sa densité de pixels.

Avec une dalle en Full HD, la trame des images serait bien trop visible.

Sans surprise, l’écran du Galaxy S6 Edge fait la part belle à l’AMOLED. Cette technologie est dérivée de l’OLED et du TFT. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais ces écrans ont plusieurs avantages sur leur concurrents : ils sont dénués de rétro-éclairage et ils consomment habituellement moins d’énergie tout en ayant un temps de réponse très court.

Il n’y a pas de technologie meilleure qu’une autre. Tout dépend en réalité des goûts de chacun. Ce que je peux vous dire, en revanche, c’est que l’écran du Galaxy S6 Edge est remarquable.

J’ai eu l’occasion de regarder quelques vidéos (compressées malheureusement) en 4K et la dalle est vraiment très impressionnante, même si les couleurs me paraissent un peu moins naturelles que celles du Z3 par exemple. Ou plus saturées, c’est selon.

Les angles de vision sont très bons aussi et vous n’êtes pas obligé d’être en face du terminal pour profiter de vos vidéos, de vos films ou de vos séries.

Ecran Samsung Galaxy S6 Edge : image 2

Le panneau des contacts favoris.

Ecran Samsung Galaxy S6 Edge : image 3

Cette bulle apparaît en cas d’appel manqué.

Un écran incurvé bien utilisé

Le Samsung Galaxy S6 Edge est équipé d’un écran incurvé poursuivant sa course sur les bordures de l’appareil. L’effet est cependant un peu moins marqué que sur le Note Edge (testé ici) et la dalle s’arrête ainsi quelques millimètres avant le châssis du téléphone.

Les goûts et les couleurs ne se discutent pas mais cette particularité donne tout de même une belle allure au téléphone. Il est plus fuselé, plus élancé et il s’éloigne radicalement de ce que propose la concurrence.

Et en main, ça donne quoi ?

La sensation procurée par l’arrondi de l’écran est assez déconcertante au premier abord. Il tranche effectivement avec la protubérance formée par le châssis métallique. Toutefois, l’effet s’estompe assez vite et on se sent rapidement comme chez soi.

Samsung a mis en place plusieurs fonctions pour nous permettre d’exploiter au mieux les courbes de cet écran. Si l’utilisateur le souhaite, il pourra par exemple transformer son S6 Edge en réveil. L’heure sera alors affichée toute la nuit sur la tranche de l’appareil et elle restera visible en toute circonstance.

Amusant, mais il faut aussi compter sur des panneaux latéraux. Ou plutôt sur les flux puisqu’ils sont présentés sous ce terme. Ils ne vont malheureusement pas aussi loin que ceux du Note Edge (testé ici) mais ils peuvent s’avérer très utiles dans certains cas.

Pour les activer, le téléphone doit être en veille. Il faudra ensuite glisser son doigt sur la tranche de l’appareil. Dans un sens et dans l’autre. Le réveil apparaîtra alors et nous n’aurons qu’à faire des balayages verticaux pour naviguer au sein des barres latérales.

Par défaut, on en trouve une demie dizaine. Certaines peuvent afficher les notifications en attente. D’autres feront remonter la valeur de nos actions boursières, ou même les derniers articles parus sur Yahoo Actualités. Il faudra compter avec les tendances Twitter et avec les résultats sportifs.

Samsung propose trois autres flux à télécharger sur sa boutique. La liste devrait s’étoffer rapidement dans les semaines et dans les mois qui viennent.

Le Galaxy S6 Edge propose aussi une autre fonction intéressante, et plus précisément un panneau pouvant contenir jusqu’à cinq contacts favoris. Il suffit de tirer une petite languette placée en haut, contre la bordure de l’appareil, pour le faire apparaître. Plus besoin d’aller chercher le composeur pour appeler la copine, donc.

Certes, mais il y a mieux car chaque contact va être associé à une couleur en particulier. Lorsque le téléphone sera placé face contre terre et lorsqu’un de ces contacts cherchera à nous joindre, alors nous verrons apparaître un halo coloré et nous saurons immédiatement qui est à l’autre bout du fil.

En cas d’appel manqué, une autre languette apparaîtra sous la première, de la couleur du contact. On pourra tirer dessus pour afficher des informations sur l’appel, avec trois boutons d’action en prime pour appeler le correspondant, lui envoyer un message texte ou lui faire parvenir un email.

Ecran Samsung Galaxy S6 Edge : image 4

Les préférences système du panneau latéral.

Ecran Samsung Galaxy S6 Edge : image 5

L’écran est vraiment incurvé.

Je vais m’arrêter là pour le moment. Le prochain focus se concentrera sur le processeur du terminal, et sur son autonomie.