Clicky

Samsung Galaxy S7 : l’Exynos 8890 n’a rien à envier au Snapdragon 820

Samsung a fait le choix de décliner le Galaxy S7 et le Galaxy S7 Edge en deux variantes ou, plutôt, en deux modèles. Certains terminaux sont ainsi propulsés par un Snapdragon 820, d’autres par un Exynos 8890. Si les premiers benchmarks montraient un écart de puissance significatif entre les deux puces, ces vidéos prouvent que la seconde n’a pas grand chose à envier à la première.

Ces deux modèles ne sont pas disponibles dans tous les pays, bien sûr, et en réalité tout dépend de l’endroit où vous vivez. Les modèles équipés d’un Snapdragon 820 sont uniquement disponibles en Chine et aux Etats-Unis.

Comparo Galaxy S7

Ces deux téléphones ne sont pas aussi identiques qu’on pourrait le croire.

L’Exynos 8890 anime pour sa part les téléphones vendus dans le reste du monde, et notamment en Europe.

Selon AnTuTu, le Snapdragon 820 est censé être plus puissant que l’Exynos 8890

AnTuTu s’est amusé à confronter les deux puces au début du mois et les tests menés par la solution ont révélé que le Snapdragon 820 était bien plus puissant que la puce de Samsung. En réalité, elle faisait même mieux que le dernier processeur imaginé par Apple.

Très vite, le web s’est enflammé et de nombreuses personnes ont commencé à évoquer un « chipgate » tout en pointant un index rageur vers le constructeur coréen.

Plusieurs internautes se sont donc procurés un modèle de chaque pour les comparer et pour déterminer si la solution disait bien la vérité. Ils en ont profité pour tourner des vidéos et ces dernières s’avèrent bien plus intéressantes qu’on pourrait le croire.

Si l’on en croit ces séquences, l’Exynos 8890 n’aurait rien à envier au Snapdragon 820, du moins pas pour les tâches courantes. Mieux, les Galaxy S7 et les Galaxy S7 Edge équipés de cette puce serait même un peu plus réactifs que leurs congénères et cela n’a d’ailleurs rien de surprenant car le processeur est produit par la compagnie.

Que peut-on déduire de ces vidéos ? Tout simplement que les benchmarks ne font pas tout. En réalité, c’est même tout le contraire puisqu’il arrive parfois que les fondeurs optimisent leurs puces pour obtenir les meilleurs résultats possibles sur ces solutions.

En ce qui me concerne, cela fait maintenant un peu plus d’une semaine que j’utilise un Galaxy S7 Edge européen – et donc sous Exynos 8890 – et je peux vous assurer qu’il tourne aux petits oignons. Je n’ai constaté aucun ralentissement pour le moment et cela vaut aussi pour les jeux les plus gourmands.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.