Clicky

Samsung implantera son centre de recherche sur l’IA en France

C’est désormais officiel, Samsung a choisi la France pour implanter son centre de recherche sur l’Intelligence artificielle. C’est le mercredi 28 mars 2018 qu’a eu lieu la rencontre entre le président français Emmanuel Macron et le directeur général de Samsung, Young Sohn, sur les tenants et aboutissants de ce projet.

Samsung projette déjà d’introduire plus d’une centaine de chercheurs dans ce nouveau laboratoire, lesquels résideront majoritairement à Paris ou sur le plateau de Saclay.

Si Samsung a eu le feu vert du président français, la firme n’est pas la seule à avoir des vues sur la France comme pays d’implantation d’un centre de recherche.

D’après l’Élysée, Fujitsu songerait également à agrandir son laboratoire de recherche en intelligence artificielle et à revoir la localisation de ses chercheurs pour les regrouper dans l’Hexagone.

Le troisième plus grand centre de recherche en IA au monde

Le laboratoire de Samsung a été classé troisième au classement des plus grands centres de recherche mondial sur l’Intelligence artificielle, derrière celui de la Corée et des États-Unis. Le président français a reçu le dirigeant de Samsung dans la soirée du mercredi 28 mars 2018 pour lui faire part de ce projet.

Le centre de recherche de Samsung sera dirigé par Luc Julia. Il s’agit du chercheur français qui a inventé Siri, l’assistant vocal d’Apple. Il a ensuite changé d’entreprise pour rejoindre Samsung.

Jusqu’à présent, Samsung ne disposait en France que d’un petit laboratoire comptant une quinzaine de personnes au plus.

Un projet qui réjouit Emmanuel Macron

Pour officialiser cette collaboration entre la France et le groupe Samsung, Emmanuel Macron a publié le même jour un tweet déclarant que le pays allait être aux premières loges pour admirer les grands progrès à venir en matière d’intelligence artificielle. Il remercie également le dirigeant de Samsung d’avoir choisi la France pour implanter son centre de recherche, créant ainsi plus de cent emplois pour les français.

Le fait que des groupes tels que Samsung ou Fujitsu soient attirés en France symbolise le succès des efforts menés par le gouvernement français pour attirer les chercheurs en Intelligence artificielle.

Le président français considère cette technologie comme étant un domaine de développement.

La France, lassée d’avoir raté plusieurs grandes révolutions technologiques, compte ainsi devenir le ou, à défaut, l’un des berceaux de l’intelligence artificielle dans un futur proche.

Mots-clés samsung

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !