Samsung repousse la sortie du Galaxy Fold

Samsung vient de le confirmer par la voie officielle, le Galaxy Fold va avoir un peu de retard et il ne sortira donc pas à la date prévue. La firme préfère en effet procéder avec prudence et se laisser le temps à ses ingénieurs d’enquêter sur les problèmes d’écran rapportés par quelques médias anglo-saxons.

L’affaire remonte à la semaine dernière et elle a – sans surprise – fait pas mal de bruit sur la toile.

Plusieurs médias américains ont en effet rapporté de graves problèmes d’écran touchant le Galaxy Fold. Des problèmes rendant l’appareil totalement inutilisable.

Le Galaxy Fold dans la tourmente

Très vite, l’info s’est propagée à travers le web et Samsung a bien entendu été la cible de vives critiques, notamment de la part de certains médias qui n’ont pas hésité à établir un curieux parallèle entre les cinq cas de dysfonctionnement recensés et… l’affaire du Galaxy Note 7.

Toutefois, dans les faits, la situation est un peu plus compliquée et le problème ne vient ainsi pas directement du Galaxy Fold, mais plutôt du film en plastique apposé sur son écran. Un film qui ne doit être retiré sous aucun prétexte, mais que certains médias ont eu tôt fait d’arracher, causant de ce fait les dommages irréversibles évoqués un peu plus haut.

Samsung a été prompt à réagir et la firme coréenne a ainsi indiqué en fin de semaine dernière qu’une enquête avait été ouverte en interne.

Un problème d’écran… ou plutôt de film protecteur

Quelques jours plus tard, c’est un nouveau communiqué qui a été envoyé à toutes les personnes ayant précommandé le terminal, un communiqué dans lequel Samsung indique que des mesures doivent être prises pour renforcer la protection de l’écran.

Des mesures qui contraignant l’entreprise à reporter le lancement de son tout premier téléphone pliable.

Le message ne donne aucune date, mais Samsung indique tout de même que la date de sortie définitive du terminal sera annoncée dans quelques semaines tout au plus.

Si cette décision  en décevra sans doute certains, elle s’imposait finalement d’elle-même. Samsung ne peut en effet pas se permettre un nouveau fiasco industriel et ce report était de toute manière inévitable.