Samsung retrouve sa place de numéro 1 du smartphone

La seconde moitié de l’année 2016 n’a pas été tendre pour Samsung. La firme coréenne a en effet eu du mal à remonter la pente après l’échec cuisant de son Galaxy Note 7, un téléphone prometteur, mais doté de batteries… pour le moins turbulentes.

Cette situation délicate pour le géant asiatique avait cependant bien aidé Apple à se positionner comme numéro 1 du smartphone en termes de ventes sur le dernier trimestre de 2016. Le champagne n’aura toutefois pas coulé à flots très longtemps du côté de Cupertino, la marque à la pomme ayant été de nouveau devancée sur le Q1 de 2017 par un Samsung remonté à bloc, et prêt à taper dans le mille avec son Galaxy S8.

mobile-1726138_1920

Après le sérieux passage à vide lié à la catastrophe nommée Note 7, Samsung reprend enfin sa place de leader du marché mobile sur le premier trimestre 2017.

C’est donc au niveau des parts de marché que l’on constate de manière assez nette la remontée de Samsung sur ce premier trimestre de 2017. D’après un communiqué de presse publié hier par les analystes de Trendforce, Samsung serait en possession de 26,1 % de parts de marché sur le plan de la production de smartphones, contre « seulement »  16,9 %, pour Apple. Le cabinet d’analyse précise en outre que ces chiffres sont en corrélation directe avec les bons résultats de la firme asiatique côté ventes.

La position de Samsung demeure chancelante

Si les chiffres publiés s’avèrent encourageants, certaines données transmises par Trendforce viennent en revanche les contrebalancer. Ainsi, si le volume total de production de smartphone atteint les 307 millions d’unités sur le Q1 2017, le trimestre précédent en totalisait pour sa part 399.5 millions, laissant ainsi entrevoir une baisse de 23%.

Autre point : Le rapport de l’agence indique que Samsung a réussi à retrouver de bonnes ventes grâce à ses Galaxy J (modèles entrée de gamme), et non avec le concours de ses flagships, qui restent pour leur part en retrait. Notons par ailleurs qu’Apple est totalement absent du secteur « bon marché » et que – toujours d’après Trendforce – les consommateurs seraient plus enclins à se tourner vers la firme de Tim Cook et ses futurs iPhone 8, que vers Samsung et son Galaxy S8.

Des déclarations auxquelles nous mettrons un bémol, les précommandes de S8 en Corée, aux États-Unis et au Canada étant particulièrement fortes (la barre des 550.000 unités précommandées ayant été franchie en seulement quelques jours, d’après le site coréen Chosun)

Mots-clés applenopubsamsung