Samsung : un brevet pour utiliser facilement un smartphone d’une seule main

Samsung, comme tant d’autres constructeurs, adore déposer chaque année des dizaines et des dizaines de brevets afin de protéger ses idées. Certains ont le courage de fouiner dans les archives des différents organismes en charge de ce genre de choses et c’est précisément le cas des fouineurs du Galaxy Club. Bravo à eux ! Ces derniers ont ainsi trouver plusieurs schémas mettant en scène une nouvelle fonction très prometteuse, une fonction qui n’a en réalité qu’un seul objectif : nous permettre d’utiliser notre smartphone d’une seule main. Très pratique, surtout à l’heure où les écrans de nos mobiles se font de plus en plus grands.

Pendant très longtemps, nos smartphones se sont effectivement contentés d’écrans ne dépassant pas les quatre pouces. Aujourd’hui, la situation est bien différente et la moyenne se situe plutôt aux alentours des cinq pouces. C’est sans compter sur nos amies les phablettes qui atteignent parfois les six pouces. Forcément, un écran plus grand, c’est un écran plus confortable pour consulter des contenus multimédia, mais c’est aussi un écran moins évident à utiliser au quotidien.

Brevet Samsung : un premier schéma

Vers une interface capable de s’adapter au pouce de l’utilisateur ?

Prenez l’exemple du Galaxy Note 3. C’est un très bon terminal, c’est certain, mais il est quasiment impossible à utiliser d’une seule main. Ce qui peut s’avérer très compliqué dans certains cas, et notamment lorsqu’on doit tenir en même temps sa coupe de champagne, ou sa bouteille de bière.

Samsung a mis en place plusieurs options d’accessibilité sur certaines gammes, mais ces dernières ne sont pas particulièrement transcendantes et elles se résument souvent à ramener le clavier virtuel sur un côté ou, pire, à modifier l’échelle de l’interface. C’est vilain et, il faut bien l’avouer, un peu ridicule aussi.

Les choses pourraient changer prochainement puisque le constructeur sud-coréen travaille apparemment sur une nouvelle technologie visant à modifier l’interface et le positionnement des éléments en fonction de la zone de confort de la main de l’utilisateur. Dans certains cas, les icônes et les boutons pourraient ainsi se déplacer pour venir se positionner sous notre pouce, le plus naturellement du monde. Le concept a l’air assez barré mais les quelques images qui habillent cet article devraient vous permettre de mieux comprendre le fonctionnement du machin.

Il faut cependant bien noter que tous les brevets ne débouchent pas systématiquement sur des applications concrètes. Il faudra donc éviter de sabrer le champagne, ou de décapsuler sa bouteille de bière, pour le moment.

Brevet Samsung : un cinquième schéma Brevet Samsung : un quatrième schéma Brevet Samsung : un troisième schéma Brevet Samsung : un second schéma

Via

Mots-clés samsung