Samsung va payer Microsoft pour vendre des mobiles sous Google Android

Rassurez-vous, les amis, je n’ai pas pris de substance illicite et je ne suis pas du tout en train de planer à deux ou trois kilomètres d’altitude. Non, et il ne s’agit pas non plus d’une erreur, même si ça y ressemble fortement. Car en effet, figurez-vous que Samsung va désormais payer à Microsoft des royalties pour chaque mobile sous Google Android vendu. Sachant que le Galaxy S 2 vient tout juste de franchir la barre symbolique des 10 millions de ventes, on peut dire que ça risque de faire pas mal de brouzoufs. Mais bien évidemment, Google ne l’entend pas du tout de cette oreille et on comprend complètement la firme…

Samsung va payer Microsoft pour vendre des mobiles sous Google Android

Avant toute chose, il faut savoir que ce n’est pas la première fois que Microsoft attaque ses concurrents de cette manière. Non, Acer et HTC sont déjà passés à la caisse. HTC, par exemple, est obligé de reverser pas moins de 5 dollars par smartphone vendu. Pourquoi ? Comment ? Tout simplement parce que Google Android utiliserait des brevets appartenant à Microsoft. Ce n’est pas vraiment étonnant puisque les grandes firmes de ce monde déposent des brevets pour tout et rien (genre le clic gauche, la molette de défilement de la souris, les touches sur un clavier, etc etc…). Dans ce contexte, on pourrait presque dire que tout le monde viole les brevets de tout le monde.

Et d’habitude, tout se passe plutôt bien. Mais voilà, le gros problème, c’est que le marché des smartphones est vraiment très très rentable. On peut même dire qu’il y a des millions et des millions à se faire. On remarquera d’ailleurs que, durant ces dernières années, l’informatique et le secteur de la mobilité se confondent de plus en plus. Et on comprend donc pourquoi la plupart des firmes officiant sur le secteur des nouvelles technologies se lancent sur ce nouveau créneau. Sauf que voilà, elles ne rencontrent pas toutes le succès et c’est justement ce qu’un porte parole de Google a mis en avant. Il a ainsi déclaré : « Faute de réussir sur le marché des téléphones multifonctions, microsoft s’en remet à des mesures juridiques pour extorquer des bénéfices tirés des succès des autres et entraver le rythme de l’innovation ». Ca taille sévère, c’est certain.

Le plus drôle reste à venir puisque Microsoft s’est en plus payé le luxe de faire signer un nouvel accord à Samsung. Oui, et figurez-vous que le constructeur coréen va désormais tout faire pour aider au développement et à la commercialisation de… Windows Phone 7 ! On ne connait pas les dessous de l’histoire, bien évidemment, mais nul doute que Samsung a du négocier avec Microsoft afin d’éviter le tribunal. Et on comprend la firme, après tout elle a déjà fort à faire avec Apple…

Via