Clicky

Samsung : vers des mises à jour plus restrictives ?

Aujourd’hui, pour mettre à jour un terminal Samsung, il existe finalement deux méthodes : il faut soit passer par KIES, soit opter pour la bonne vieille technologie de l’OTA. C’est bien mais si l’on en croit Sam Mobile, alors le constructeur sud-coréen pourrait tester actuellement une autre méthode nettement plus restrictive et qui pourrait avoir non seulement un impact sur la disponibilité de ses produits, mais également sur leur prix de vente. Le mieux reste d’ailleurs à venir car, toujours selon ces bruits de couloir, Samsung pourrait mettre en place ce nouveau système pour le Galaxy S4. Et si vous voulez en savoir plus, c’est dans la suite que ça se passe.

Le gros problème pour Samsung, c’est que le constructeur n’a pas vraiment la main ni sur la localisation de ses mises à jour, ni même sur les ventes de ses terminaux. Cela ne plait visiblement pas au géant sud-coréen puisque c’est précisément pour cette raison qu’il souhaiterait mettre en place ce nouveau système de mise à jour, un système qui passerait cette fois par le numéro IMEI (International Mobile Equipment Identity) de nos smartphones.

Samsung : vers des mises à jour plus restrictives ?

Samsung pourrait mettre en place un système de mises à jour plus restrictif.

Qu’est ce qu’on en a à faire ? C’est la question que je me suis naturellement posée, mais il faut tout-de-même savoir que cette nouvelle mesure pourrait avoir un impact considérable sur nos gentilles vies de mobinautes aux yeux pétillants d’espoir. Car si Samsung met réellement en place ce dispositif, ce sera surtout pour deux raisons : contrôler finement le volume de vente sur chaque marché et… encadrer les mises à jour. Dans le premier cas, il s’agirait simplement pour la firme d’adapter le prix de ses terminaux à leur popularité, et pour chaque pays. Plus concrètement, des mobiles très populaires en France verraient leur prix augmenter… en France, tandis que des smartphones moins en vogue profiteraient de tarifs plus attractifs.

Reste la question des mises à jour. Et là, c’est encore moins drôle puisque cette nouvelle méthode permettrait à Samsung d’éviter qu’un smartphone acheté en France, ou ailleurs, soit mis à jour depuis un autre pays. Il n’est effectivement pas rare pour un revendeur de se fournir à l’étranger pour profiter de tarifs plus attractifs, et la firme souhaiterait ainsi mettre un terme à cette façon de faire. Pour faire simple, un téléphone portable acheté en Suisse ne pourrait plus être mis à jour qu’en Suisse et il en irait de même pour tous les autres pays du globe.

Alors bien sûr, toutes ces informations n’ont pas été confirmées par la firme elle-même, il convient donc de les prendre avec prudence, mais si Samsung décide réellement de mettre en place ce nouveau dispositif, alors ce dernier pourrait avoir un impact significatif sur notre quotidien. Toute la question étant bien entendu de savoir si le constructeur prendra réellement le risque de se mettre les revendeurs et les consommateurs à dos, mais ça c’est un autre débat.

Mots-clés rumeurssamsung

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • RiderFx3

    Finit de flasher des leaks Polonais ? ;)
    hmmm les gars de chez XDA vont mettre longtemps pour déjouer ça lol !

    • J’espère :d