« Sang Froid » : pas de tapis rouge pour la première après l’interview controversée de Liam Neeson

Après avoir reconnu avoir eu envie de tuer un « salaud de Noir » en apprenant qu’une amie avait été violée par un individu de cette couleur de peau, Liam Neeson a ouvert la porte des enfers. Le tapis rouge qui devait être déroulé pour la première new-yorkaise de son nouveau film Sang Froid a ainsi été annulé.

Il y a quelques jours de cela, l’acteur britanno-américain Liam Neeson a accordé un entretien à The Independent au cours duquel il a reconnu avoir eu envie de tuer un « salaud de Noir » en apprenant, une quarantaine d’années plus tôt, qu’une amie proche avait été violée par un individu de cette couleur de peau.

Une sortie qui a visiblement été davantage condamnée que louée, et qui aura amené Liam Neeson à s’expliquer lors d’une apparition dans l’émission Good Morning America. Il y a notamment assuré ne pas être raciste et que ses propos ont été sortis de leur contexte.

Liam Neeson assure qu’il n’est « pas raciste »

« Je n’avais jamais ressenti cela auparavant, cette envie primaire de se déchaîner », a déclaré Liam Neeson, 66 ans, à l’animatrice Robin Roberts. « J[‘]ai demandé [à mon amie] : ‘Tu connais cette personne ? C’était un homme ? Quelle est sa race ?’ Elle a dit que c’était un homme noir. Je me suis dit : ‘OK.’ Après cela, il y a eu des nuits où j’allais délibérément dans les zones de la ville fréquentées par les Noirs, et je cherchais à être agressé pour pouvoir déchaîner une violence physique. J’ai peut-être fait ça quatre ou cinq fois. Le fait de ressentir cette envie primaire m’a vraiment choqué. Ça m’a choqué et ça m’a fait mal. J’ai cherché de l’aide. Je suis allé voir un prêtre. J’avais deux très bons amis à qui parler, et croyez-le ou non – le pouvoir de marcher – pour me débarrasser de ça. »

En attendant, rapporte Variety, le tapis rouge qui était prévu pour la première new-yorkaise de Sang Froid, le remake par Hans Petter Moland du film Refroidis de… Hans Petter Moland où Liam Neeson reprend le rôle de Stellan Skarsgård, a été annulé. Il ne fait apparemment pas bon confesser avoir été fragile et perturbé à un âge où le sang bouillonne pour de multiples raisons.

Mots-clés liam neeson