Sara, le Siri de l’iPhone 4, de l’iPhone 3GS, de l’iPhone 3G, de l’iPad 1 et de l’iPad 2

Vous jalousez secrètement tous ceux qui ont un iPhone 4S, qui profitent de Siri et qui ont donc la chance de pouvoir passer pour de complets asociaux en parlant à leur téléphone portable dans le RER D ? C’est un sentiment bien humain et il n’est pas nécessaire d’éprouver de la honte car vous êtes nombreux dans ce cas. Or justement, si vous rêvez nuit et jour de pouvoir profiter de Siri sur votre iPhone 4, sur votre iPhone 3GS ou même sur votre vieil iPod Touch, alors sachez que c’est complètement possible. Oui, car une toute nouvelle application vient de faire son entrée sur Cydia et tout le monde peut donc en profiter à condition d’avoir une iDevice jailbreakée en poche et de savoir manier la langue de Shakespeare. Son nom ? Sara, et elle est complètement gratuite !

Sara, le Siri de l'iPhone 4, de l'iPhone 3GS, de l'iPhone 3G, de l'iPad 1 et de l'iPad 2

Alors avant tout, il faut savoir que Sara est déclinée en deux versions. La première a été conçue et développée pour l’iPhone 4 ou encore l’iPhone 3GS tandis que la seconde a été pensée pour l’iPhone 2 ou encore l’iPhone 3G. C’est une bonne chose puisque cela veut tout simplement dire qu’il est possible de profiter de cette application sur toutes les iDevices du marché, y compris sur les moins récentes. En outre, et ça aussi c’est important à souligner, Sara n’est pas disponible sur les dépôts par défaut de Cydia, il vous faudra donc ajouter une nouvelle source pour pouvoir en profiter : http://isoftjsc.com.

Une fois la nouvelle source installée, vous allez pouvoir télécharger Sara en passant par le moteur de recherche de Cydia. Notez toutefois que l’installation de l’application peut prendre pas mal de temps et qu’elle en profitera pour installer SBSettings sur votre terminal.

Mais après, ce n’est que du bonheur. Bon, mon anglais laisse un peu à désirer et mon rhume ne m’a pas forcément aidé à me faire bien comprendre mais Sara tourne aussi bien que Siri. L’application est rapide, fluide et elle propose en outre plusieurs options qui vous permettront d’indiquer votre nom, votre localisation ou encore d’activer ou de désactiver sa voix. Même chose, pour les plus timides d’entre nous, il est également possible de ne pas utiliser la dictée vocale et de se contenter de saisir quelques mots. En bref, c’est un outil plutôt complet et son seul défaut, finalement, c’est de ne pas être disponible en français. Ca, c’est vraiment dommage et il faut espérer que l’équipe en charge de son développement finisse par l’adapter à notre langue.

Voilà, maintenant il reste à espérer qu’on apprenne pas dans deux semaines que l’application envoie notre carnet d’adresses sur un serveur paumé en plein milieu de la Sibérie, hein.

Via