Clicky

Scott Kelly a été l’un des premiers astronautes à utiliser le HoloLens dans l’espace

Scott Kelly a travaillé sur de nombreux projets différents lors de son séjour à bord de l’ISS. L’astronaute a notamment du réaliser une tâche technique complexe et il a utilisé un casque HoloLens pour mener à bien cette délicate opération. La NASA vient de mettre en ligne une vidéo dans laquelle elle explique en détails le déroulé de l’intervention.

Le HoloLens a été présenté l’année dernière et il est disponible depuis le début du mois en pré-commande mais Scott Kelly et les astronautes à bord de l’ISS ont eu l’occasion de mettre les mains dessus avant tout le monde.

Scott Kelly HoloLens

Scott Kelly a travaillé avec le casque HoloLens lorsqu’il était à bord de l’ISS.

Microsoft leur a effectivement envoyé deux exemplaires du casque l’année dernière pour qu’ils puissent le tester et le pousser dans ses derniers retranchements.

Microsoft a envoyé deux casques HoloLens aux astronautes de l’ISS

Ils sont arrivés à bord de la station spatiale internationale l’année dernière en décembre 2015 et Scott Kelly a eu l’occasion d’en prendre un en main. Il l’a même utilisé pour mener à bien une délicate opération technique et c’est précisément ce que révèle la vidéo mise en ligne par la NASA.

Après s’être équipé du casque HoloLens, il a lancé une conversation sur Skype avec un opérateur resté au sol et ce dernier lui a donné toutes les consignes nécessaires pour qu’il puisse réaliser cette tâche.

Il ne s’est d’ailleurs pas contenté de lui donner des directives vocales car il a aussi affiché des commentaires écrits qui sont venus se superposer dans le champ de vision de l’astronaute.

Cette opération s’inscrit dans un projet plus vaste, un projet porté à la fois par la NASA et par Microsoft. Sidekick, c’est son nom, vise à permettre aux membres de l’équipage de la station de rentrer en contact avec des équipes restées au sol pour travailler plus efficacement sur leurs missions.

Microsoft et la NASA travaillent en étroite collaboration depuis plusieurs mois

Il propose deux modes de fonctionnement différents. Le premier s’appuie sur Skype et c’est celui qui a été testé par Scott Kelly lors de cette délicate opération. Le second repose pour sa part sur des illustration holographiques animées et il permet aux astronautes de travailler sur des tâches complexes sans avoir besoin de recourir à un manuel.

A noter que Microsoft travaille aussi avec l’agence spatiale américaine sur une autre solution logicielle pour permettre aux scientifiques de travailler virtuellement sur Mars en s’appuyant là encore sur la technologie HoloLens. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur cette page pour obtenir tous les détails nécessaires.

En attendant, la NASA devrait mettre en ligne prochainement d’autres vidéos alors n’hésitez pas à vous rendre de temps en temps sur sa chaîne.