Screencast : Spotify Apps

C’est hier soir et en grande pompe que Spotify a levé le voile sur sa toute nouvelle plateforme d’applications, une plateforme qui va nous permettre d’ajouter très facilement des fonctionnalités à l’application. Or justement, cette dernière est disponible depuis quelques heures et votre humble serviteur en a bien évidemment profité pour s’y intéresser d’un peu plus près. Et si vous n’avez pas encore eu l’occasion de vous pencher dessus, vous trouverez un peu plus bas un screencast qui vous offrira une vue d’ensemble de cette nouvelle plateforme.

Screencast : Spotify Apps

Accéder à Spotify Apps

Mais avant ça, nous allons prendre le temps d’expliquer la procédure à suivre pour pouvoir profiter de Spotify Apps. Ce qu’il faut savoir au sujet de cette plateforme, c’est qu’elle sera directement intégrée à Spotify. Mais voilà, pour le moment, ce n’est pas encore le cas. Bien heureusement, la société à pensé à tous les « early adopters » et elle a ainsi mis en ligne une version bêta de son application, version qui intègre bien évidemment les applications.

Pour commencer, donc, il faut installer la version bêta de Spotify :

Une fois que c’est fait, vous pouvez démarrer Spotify. Dans la colonne latérale, vous pouvez désormais constater qu’un tout nouveau menu a fait son apparition : App Finder. C’est par son entremise que l’utilisateur va accéder aux applications diffusées sur la plateforme et c’est donc grâce à ce nouveau menu qu’il va également pouvoir les installer.

Screencast : Spotify Apps

Les applications disponibles sur Spotify Apps

Pour le moment, on trouve « seulement » 11 applications sur l’App Finder. Ce n’est pas énorme, c’est sûr, mais ces dernières ne manquent pas d’intérêt pour autant. Oui et si vous avez du mal à comprendre leur fonctionnement, voici un petit descriptif qui devrait vous permettre d’y voir un peu plus clair :

  • Last.fm : Permet d’accéder à des recommandations en fonction de nos lectures.
  • Songkick : Permet d’accéder à un planning dédié aux concerts de nos artistes.
  • The Guardian : Permet d’accéder à de l’actualité musicale (lectures intégrées).
  • Rolling Stone : Idem.
  • TuneWiki : Permet d’afficher les lyrics de la piste jouée et de faire du karaoké.
  • Pitchfork : Permet d’accéder à de l’actualité sur la musique indépendante.
  • Soundrop : Permet de partager facilement de la musique avec ses amis.
  • Fuse : Permet d’accéder à de l’actualité musicale (lectures intégrées).
  • We Are Hunted : Idem.
  • Billboard Top Charts : Permet d’accéder au top musical de la semaine.
  • Moodagent : Permet d’affecter des émotions à des playlists.

Comme vous le voyez, on trouve surtout des applications dédiées à l’actualité musicale du moment, mais certaines perles se distinguent tout de même du lot comme TuneWiki, Moodagent ou encore Songkick. Et même si les services proposés par ces outils n’ont rien de révolutionnaire, ils contribueront tout de même à enrichir considérablement Spotify à terme.

Screencast : Spotify Apps

Spotify Apps, le bilan et le screencast

Voilà pour cette courte présentation du service. Ne vous inquiétez pas, le screencast qui suit est nettement plus exhaustif et il vous permettra notamment de voir les outils de la plateforme en pleine action. Mais pour ceux qui n’auraient pas forcément ni le temps ni l’envie de regarder cette vidéo, on va quand même prendre le temps de faire un petit bilan sur Spotify Apps.

Le premier constat qu’on peut faire, c’est que cette plateforme n’a rien de très original. Depuis le lancement de l’AppStore par Apple, un bon nombre de firmes se sont engouffrées dans la brèche afin de proposer le même genre de service. Spotify ne fait donc que reprendre à son compte ce qui a bien marché chez les grands de ce monde. Cela étant dit, même si le concept n’est pas original, il est plutôt efficace. L’installation des modules complémentaires est rapide, les services qu’ils proposent sont intéressants et cette plateforme va donc permettre à la société d’enrichir considérablement son service sans pour autant avoir à investir dans de la main d’oeuvre supplémentaire. Forcément, le bénéfice est là et bien là.

Malheureusement, Spotify n’a pas été jusqu’au bout de son idée. Pour accéder aux fonctions d’une application, il faut nécessairement la lancer. Or justement, certains outils auraient parfaitement pu être directement intégrés à l’application. Pour les lyrics, par exemple, un bouton à côté de chaque piste aurait été le bienvenu. Même chose pour le service proposé par Moodagent.

Et ça, c’est vraiment dommage parce que l’outil est du coup nettement moins agréable à utiliser. Cela étant dit, on rappellera une fois de plus que ce dernier est actuellement disponible en version bêta et il sera par conséquent sans doute amené à évoluer dans les semaines et dans les mois qui viennent.