Clicky

SDO a capturé un spectacle magnifique donné par le Soleil

La NASA a annoncé que le Solar Dynamics Observatory a capturé le 24 avril 2018 un magnifique spectacle de la seule région actuellement active du Soleil. Le SDO est un satellite lancé en février 2010 pour observer l’astre.

Le Solar Dynamics Observatory se focalise surtout sur les zones du Soleil où il y a le plus de chance d’observer des éruptions solaires.

Les images rapportées par le SDO permettront ainsi aux astrophysiciens de mieux comprendre la structure et le champ magnétique du Soleil. En accumulant ces informations, les scientifiques pourront un jour parvenir à percer les cycles solaires et à prévenir les éruptions ou tempêtes solaires.

En prévision de ce jour, le SDO capture tous les mouvements du Soleil et c’est ainsi qu’il a été témoin d’un magnifique spectacle.

Pas de tempête solaire pour le moment

Le mardi 24 avril 2018, le SDO a capturé un phénomène spectaculaire qui s’est produit sur le Soleil. Les images du satellite montrent des lignes scintillantes de champ magnétique qui s’enroulent en spirale et émettent de la lumière ultraviolette.

Ces lignes de champ magnétique scintillantes ont été éclairées par des particules électriquement chargées. Selon la NASA, ce phénomène n’est pas un signe annonciateur d’une tempête solaire du fait que la région n’a pas encore éclaté. Toutefois, l’agence spatiale américaine prévient que le risque n’est pas à écarter.

La mission du SDO est d’une grande importance

Les astrophysiciens ont pour objectif d’étudier le champ magnétique solaire à travers les observations de SDO et de comprendre comment il est généré et structuré. Les scientifiques veulent également découvrir comment l’énergie magnétique du Soleil stockée est convertie et libérée dans l’héliosphère sous forme de vent solaire.

Pour fournir des réponses à ces questions, la NASA a équipé le SDO de trois instruments, dont une caméra appelée AIA capable de capturer des images en haute définition de l’atmosphère solaire dans dix fréquences différentes de l’ultraviolet extrême. Le deuxième instrument, EVE, permettra de comprendre les variations de l’activité solaire dans temps alors que le troisième appareil, HMI, permettra de faire de l’héliosismologie.

Aujourd’hui, étudier le Soleil est devenu une nécessité tant pour prévenir l’apparition des tempêtes solaires que pour éviter qu’elles n’atteignent nos satellites.

Mots-clés astronomieespace

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !