Sea of Thieves : une affluence un peu trop forte pour les serveurs…

C’est souvent la rançon de la gloire pour les jeux Multi et Sea of Thieves n’y aura pas coupé. Disponible depuis mardi dernier, le titre du studio britannique Rare rencontre (entre autres) de sérieux problèmes de matchmaking dus à la très forte affluence de joueurs désireux de s’essayer à la piraterie. Ce sont ainsi plus d’un million de flibustiers en herbe qui ont souhaité lancer une partie au cours des 48 dernières heures. De quoi faire flancher un service qui avait pourtant profité de tous les ajustements d’usage, en amont de la sortie officielle du soft.

Preuve s’il en fallait que les bêtas ouvertes ne remplacent décidément pas la réalité du terrain lorsqu’il s’agit de tester des serveurs, Sea of Thieves est donc bel et bien dans la panade. Heureusement, les équipes de Rare sont sur le coup pour tout remettre d’aplomb dans les meilleurs délais.

Avec plus d’un million de joueurs connectés dès les premières heures du lancement, Sea of Thieves rencontre un succès encourageant pour Microsoft et Rare, mais problématique pour les serveurs…

C’est en tout cas ce que l’on constate, notamment au travers d’un rapport vidéo disponible depuis mercredi sur YouTube (ainsi qu’au bas de cet article). Très proches de leur communauté, les développeurs ne font aucun secret sur les difficultés qu’ils rencontrent actuellement, et préfèrent au contraire tenir au courant les joueurs des avancées réalisées ces dernières heures.

Éviter de se connecter entre 10 et 15 heures en France…

« Nous sommes conscients que ne pas pouvoir accéder temporairement au jeu (…) peut causer une immense frustration. Soyez certains que résoudre ces problèmes est notre priorité numéro une et que nous faisons tout notre possible pour y répondre » a ainsi déclaré Joe Neate, le producteur exécutif du jeu, dans un communiqué publié hier en complément de la vidéo.

En l’état, et comme semble d’ailleurs le préconiser Rare, le mieux reste d’éviter de jouer lors des pics d’affluence. En France, cela correspond au créneau compris entre 10 et 15 heures. Une plage horaire finalement assez facile à éviter lorsque l’on bosse ou que l’on est en cours…

En attendant, Rare a programmé deux maintenances visant à remettre ses serveurs en branle-bas de combat. Une première calée à samedi matin et une autre fixée lundi prochain, toujours en matinée. Espérons que cela suffise à tout faire renter dans l’ordre.