SEGA repousse la sortie de sa Mega Drive Mini à 2019

Après avoir accordé sa confiance en AtGames dans la conception d’une Mega Drive Mini, SEGA a finalement ouvert les yeux et décidé d’impliquer les concepteurs originaux de la 16 bits dans ce projet. Et de repousser en conséquence la sortie de la machine, désormais attendue pour 2019 dans le monde entier.

Le timing est suspicieux. En effet, le mercredi 19 septembre dernier, Sony annonçait la PlayStation Classic, soit une version miniaturisée de sa PlayStation allant intégrer 20 jeux pré-installés et deux manettes au prix maximum conseillé de 99,99 euros.

Retour MegaDrive

La Mega Drive va bientôt faire son grand retour.

Le tout est prévu pour être commercialisé le 3 décembre prochain pour coïncider avec le 24e anniversaire de la PlayStation au Japon. Or, c’est dans ces eaux que SEGA était censé délivrer sa Mega Drive Mini. Après avoir vraisemblablement retrouvé ses réflexes de constructeur, la firme bleue et blanche a choisi de ne pas lancer son modèle réduit en même temps que Sony.

Mega Drive Mini : les concepteurs de la console originale désormais impliqués

En premier lieu, on peut penser que SEGA craignait un manque de visibilité face à la PlayStation Classic, une peur bien légitime, car les précédentes ressorties de Mega Drive made in AtGames n’ont pas laissé un impérissable souvenir aux malheureux possesseurs de ces machines.

Mais le défunt constructeur doutait aussi probablement de la qualité optimale du produit qu’il s’apprêtait à délivrer. Ainsi, alors qu’AtGames était impliqué dans le projet, SEGA a rappelé les concepteurs de la Mega Drive originale afin d’assurer aux fans de la marque un résultat à la hauteur de leurs attentes. On ignore au passage si AtGames conserve un rôle dans le façonnage de cette Mega Drive Mini qui n’est d’ailleurs pas le nom définitif de la console.

Il a également été souligné qu’autant le Japon que les États-Unis et l’Europe auront droit à leur modèle unique, avec les différences de design que cela comporte. Tous ces territoires seront servis en même temps, soit en 2019 à une date précise encore indéterminée. Un risque commercial, car c’est cet hiver que la compilation SEGA Mega Drive Classics, certes bien garnie, mais tout de même incomplète, se découvrira aux joueurs Switch après s’être déjà proposée aux détenteurs de PS4, Xbox One, PC, Mac et Linux. À moins de proposer un listing inédit pour la Mega Drive Mini, l’effet redite pourra ainsi la desservir.

Mots-clés mega drivesega