Selfies : deux adolescents se sont noyés en Inde

C’est un fait, les selfies, accompagnés d’une certaine dose d’imprudence, peuvent être mortels. Aux dernières nouvelles, deux adolescents ont trouvé la mort en essayant de se prendre en photo dans un fleuve. Le drame a eu lieu lundi soir, dans le canal de Sharda dans le village de Singhapur, dans le bloc Powayan, en Inde. La colonie de jeunes gents était venue sur le lieu pour un pique-nique.

Deux d’entre eux, Divyanshu Kumar et Utkarsh Kumar, se seraient écartés du groupe. Voulant rendre le moment à immortaliser plus sensationnel, les deux garçons se sont déplacés en allant plus loin, en profondeur. C’est alors qu’ils ont perdu l’équilibre et ont été emportés par le courant.

La sympathique balade des six adolescents originaires de Kasbhara de Powayan s’est transformée en une véritable tragédie. La police a été informée et des plongeurs ont été appelés.

Aucun des jeunes ne savait nager

En voyant leurs amis en danger, les autres ont cherché de l’aide. Des agriculteurs d’un champ situé à proximité du cours d’eau se sont alors précipités pour les sauver, mais sans succès.

Il a fallu trois heures aux plongeurs professionnels pour sortir les corps des deux garçons âgés de dix-sept ans qui étaient coincés dans une dépression.

Harshit Kumar, Krish Rathore, Shashwat Shukla et Sanskaar Rathore, les amis des victimes, ont été interrogés par la police.

« Aucun des jeunes ne savait nager, alors ils ne pouvaient pas sauver leurs amis. Nous avons envoyé les corps pour l’autopsie à Shahjahanpur et informé les parents, » a déclaré le SHO Ashok Solanki, le poste de police de Powayan.

Ce genre d’accident est devenu récurrent

Ce genre d’accident est devenu récurrent en Inde. Il n’y a pas longtemps, six adolescents ont perdu la vie en tentant de sauver un des leurs qui était tombé dans le fleuve de Kanpur en tentant de se prendre en photo.

Des barrières de sécurité ont été implantées autour de la zone qui a fait vingt-quatre morts depuis septembre 2015. D’après les autorités, les victimes sont principalement des jeunes. Pour lutter contre ce fléau, la ville de Mumbai à fixer des périmètres dans lesquels il est interdit de faire un selfie.

Mots-clés selfies