Clicky

Selon cet analyste, vous ne payez pas vos jeux vidéo assez cher

Alors que le petit monde du jeu vidéo voit d’un très mauvais œil l’arrivée de plus en plus fréquente de microtransactions au sein de leurs titres préférés (en témoigne la récente affaire ayant touché Star Wars Battefront II), voilà que la voix d’un homme – auquel il faut reconnaître une certaine témérité – s’élève contre les joueurs qui se plaignent de telles pratiques.

Cet homme s’appelle Evan Wingren, il est analyste pour KeyBanc, et selon lui, les joueurs ne paient pas leurs jeux vidéo assez cher. Inutile de dire que son opinion n’est pas particulièrement populaire, et que ses déclarations n’ont pas vraiment fait la joie des gamers, qui considèrent (du moins dans leur grande majorité) que payer un jeu 70 euros à sa sortie est déjà largement suffisant…

jeuxvidéo-prix

Evan Wingren, analyste pour KeyBanc, estime que les joueurs ne paient pas leurs jeux vidéo suffisamment cher, n’hésitant pas à parler de « sous-facturation ».

L’argumentation déployée par l’analyste – qui se revendique lui-même joueur – a toutefois le mérite d’être relativement réfléchie (à défaut d’être censée diront certains). Cité par le média américain CNBC, l’homme explique notamment que « si l’on regarde les données avec un peu de recul, une heure de contenu vidéoludique reste parmi les divertissements les moins coûteux« .

Les joueurs se plaignent alors qu’ils sont pourtant « sous-facturés« 

Si la thèse est osée, Evan Wingren la développe en indiquant : « Le traitement du lancement de SWBF2 par EA a été mauvais, malgré cela, nous voyons la suspension des microtransactions comme un risque transitoire à court terme ».

Ce à quoi il ajoute : « Les joueurs ne paient pas trop, ils sont sous-facturés (et nous sommes des joueurs) … Toute cette affaire a fait l’objet d’une réaction excessive, car elle impliquait EA, Star Wars, Reddit, certains journalistes, et des revendeurs puristes qui n’apprécient pas les microtransactions ».

Mathématicien à ses heures perdues, l’analyste de KeyBanc s’est livré à un petit calcul. Pour lui, un joueur qui achète Battlefront II à 60 dollars au moment de sa sortie, qui décide de dépenser 20 dollars additionnels par mois en Loot Box, et qui joue 2H30 par jour à son jeu – sur un an – dépense en réalité 40 centimes de l’heure pour son divertissement.

Histoire d’illustrer son propos, Evan Wingren rappelle qu’une place de cinéma revient pour sa part à 3 dollars de l’heure. Des conclusions qui l’amènent à déclarer que « les éditeurs devraient probablement augmenter leurs tarifs« .

Nul doute que les joueurs apprécieront…

Mots-clés Gamergamersjeux

Share this post

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.