Selon Huawei, les vivants pourront bientôt communiquer avec les morts

Kevin Ho, le PDG de Huawei, a profité d’une entrevue menée par Bloomberg pour partager sa vision du futur. L’homme est persuadé que la technologie permettra bientôt aux vivants de communiquer avec les morts ou, plutôt, avec une copie numérique de leur esprit. Prometteur, n’est ce pas ?

Huawei a été fondé à la fin des années 80, par un ancien colonel de l’armée du peuple. A l’époque, l’entreprise ne produisait pas de téléphones portables, bien sûr.

Huawei Futur

Etre ou ne pas être, telle est et sera toujours la question.

En réalité, le tout premier produit commercialisé par ses soins était un simple commutateur pour les entreprises. L’appareil avait d’ailleurs rencontré un certain succès à l’époque.

Huawei s’est très rapidement ouvert aux marchés étrangers

Huawei a très vite joué la carte de l’ouverture et l’entreprise a ainsi décroché son premier contrat à l’étranger en 1997 avant d’ouvrir des bureaux en France, et plus précisément à Boulogne-Billancourt, Lyon et Issy-les-Moulineaux. Il a cependant fallu attendre 2009 pour qu’elle commence à produire des téléphones en son nom propre, avec le succès que vous lui connaissez.

La société chinoise est donc un véritable pionnier en matière de télécommunication et de mobilité et c’est sans doute pour cette raison que Bloomberg a invité son président à répondre à quelques questions portant sur le transhumanisme.

Si ce terme ne vous dit rien, alors sachez qu’il fait référence à un mouvement intellectuel international assez particulier. Il estime en effet que l’être humain doit être amélioré. Comment ? Grâce à la science et à toutes les technologies développées ces dernières années.

Aux yeux des transhumanistes, la souffrance, le handicap et la mort ne sont rien de plus que des bugs qu’il convient de corriger, par un moyen ou un autre.

Kevin Ho pense qu’il sera bientôt possible de numériser n’importe quel individu

Kevin Ho a donc profité de cette entrevue pour exposer sa vision du monde et du futur. Il n’a pas mâché ses mots et il a ainsi expliqué que le transhumanisme était une véritable chance pour l’être humain. Mieux, il pense même que toutes ces technologies nous permettront de nous défaire de la mort.

D’après lui, il arrivera en effet un jour où nos enfants pourront converser avec leurs grands-parents et leurs arrières-grands-parents décédés en s’appuyant sur des solutions de messageries instantanées.

Il est en effet persuadé qu’il sera bientôt possible de créer des copies numériques de n’importe quel individu, des copies qui seront ensuite représentées sous la forme d’un simple avatar accessible depuis des applications mobiles.

Est-ce vraiment réaliste ? Sur le papier, ça ressemble tout de même pas mal à de la science-fiction mais nos grands-parents auraient sans doute dit la même chose si quelqu’un leur avait un jour parlé des voitures électriques ou même du web.

Mots-clés huaweiinsolite