Selon Intel, Apple lancera son premier Mac sous ARM en 2020

Apparemment, Apple continue de miser sur son plan qui consiste à utiliser des processeurs ARM sur les prochaines générations de Mac. Selon Axios, Intel a révélé que le premier Mac à bénéficier de cette architecture sortirait l’année prochaine.

Le projet de la Pomme concernant la transition vers des puces ARM pour les produits Mac se précise. D’ailleurs, le premier ordinateur de la firme à profiter de cette technologie pourrait sortir bien plus tôt qu’on ne l’imagine. Axios affirme avoir été contacté par des développeurs et des responsables d’Intel. À en croire ces derniers, ce produit tant attendu devrait sortir l’année prochaine. Pour l’heure, il ne s’agit que d’une simple rumeur, mais sachez tout de même que Bloomberg a récemment publié un nouveau rapport évoquant le même sujet. D’après ce média américain, il est possible que les premiers Mac basés sur ARM puissent débarquer en 2020.

Plusieurs sources confirment donc l’hypothèse. Après tout, nous avons déjà rapporté qu’Apple travaillerait sur des Mac dotés d’écrans tactiles.

Des puces ARM au sein des Mac ?

D’après toujours Bloomberg, cette transition vers des puces ARM aurait pour objectif de permettre aux développeurs de faire fonctionner leurs applications sur presque l’ensemble des produits de la firme de Cupertino. Ainsi, les utilisateurs pourront installer leurs applications iOS sur leurs Mac et inversement.

Mis à part le fait que les premiers Mac sous ARM sont susceptibles de sortir en 2020, le média a souligné que les développeurs devraient pouvoir concevoir des applications pouvant être utilisées sur les iPhone, les iPad et les Mac d’ici 2021.

Des plans pour préparer la transition

De son côté, Apple a présenté en avant-première en 2018 un plan visant à faciliter l’ajout des applications pour iPad sur Mac. Autant dire que le géant de Cupertino s’apprête bel et bien à effectuer la transition.

Pour Intel, le fait qu’Apple adopte des puces ARM risque d’impacter lourdement son activité. Mais d’une manière générale, le fondeur doit avoir déjà prévu cela vu qu’au cours des 25 années d’existence du Mac, Apple a utilisé plusieurs types de puces, passant de puces Motorola aux puces PowerPC, puis aux processeurs Intel.

Mots-clés appleintelmac