Selon la NASA, Europe abrite peut-être une vie extra-terrestre

La NASA s’intéresse beaucoup à Europe en ce moment. Elle envisage même de lancer une expédition sur place pour tenter de trouver des formes de vie extra-terrestres à l’échelle microbienne.

Europe fait partie des nombreux satellites gravitant autour de Jupiter. Doté d’un diamètre de 3 121 kilomètres, il est même le quatrième plus gros satellite de la planète, et le sixième du système solaire. Ce n’est cependant pas sa seule particularité. Non, car ce satellite est aussi constitué d’un gigantesque océan s’étendant sous la glace formant sa surface.

Vie Europe

Europe pourrait abriter la vie. En théorie du moins.

En septembre dernier, la NASA a d’ailleurs tenu une conférence de presse entièrement consacrée à ce satellite.

Europe abrite-t-il la vie ?

En utilisant le télescope spatial Hubble, des chercheurs ont en effet pu observer et photographier de puissants geysers d’eau présents à sa surface.

Cette découverte a fait sensation, bien entendu, et cela n’a rien de surprenant compte tenu de la configuration du satellite. Europe est en effet loin d’être le meilleur endroit où passer ses vacances, avec des températures pouvant atteindre les -150 °C à sa surface.

Toutefois, en 2012, des astronomes ont commencé à évoquer la possible existence d’un océan sous-marin sous cette épaisse couche de glace. Ce n’était cependant qu’une théorie parmi tant d’autres et il a fallu attendre pas moins de deux ans pour pouvoir observer ces fameux geysers, et deux années de plus pour confirmer leur existence.

Mais ce n’est pas le plus intéressant. D’après les simulations effectuées par les astronomes, ce gigantesque océan pourrait être en contact avec la surface rocheuse formant le cœur du satellite.

En d’autres termes, Europe réunirait toutes les conditions nécessaires à l’apparition de la vie. Du moins en théorie.

Un gigantesque océan sous la couche de glace

Cette assertion est effectivement difficile à prouver, mais ces fameux geysers pourraient nous simplifier considérablement la tâche. Plutôt que de chercher à forer l’épaisse couche de glace formant la surface du satellite, il suffirait en effet de faire passer une sonde au-dessus de ces gerbes d’eau pour pouvoir effectuer des prélèvements… et déterminer ainsi si Europe abrite réellement une forme de vie microbienne.

La NASA travaille depuis plusieurs mois sur une mission, une mission dont le coup d’envoi pourrait avoir lieu en 2020. Cependant, pour le moment, rien n’est encore acté et l’agence américaine va précisément organiser deux réunions le 19 mars et le 23 avril prochain afin de sonder la communauté scientifique.

En attendant, Hollywood semble avoir pris un peu d’avance sur la NASA. Il faut en effet rappeler que le satellite de Jupiter a été la star d’un film l’année dernière : Europa Report. Sauf que cette fois, la mission envoyée sur place était… une mission habitée.