Selon Qualcomm, le Snapdragon 820 n’a aucun problème de surchauffe

Le Snapdragon 820 a-t-il des problèmes de surchauffe lui aussi ? Difficile à dire mais les dernières rumeurs en date semblent aller dans ce sens. Qualcomm a donc tenu à clarifier la situation. Selon le fondeur, la puce n’a absolument aucun problème et elle correspond en tout point aux exigences des constructeurs OEM.

Qualcomm a ouvert ses portes dans les années 80. A l’époque, l’entreprise fournissait des solutions permettant d’améliorer la qualité des communications et elle travaillait avec les plus grands acteurs du marché américain.

Problème chauffe Qualcomm

Qualcomm s’est enfin exprimé sur les prétendus problèmes de surchauffe du Snapdragon 820.

Elle a commencé à se faire un nom en 1989 après avoir mis au point la technique CDMA. Ce succès l’a poussé à développer ses propres composants.

Qualcomm s’est fait connaître grâce à la technique CDMA

Qualcomm est à présent un acteur incontournable du marché. Le géant américain n’a eu aucun mal à trouver sa place sur le secteur de la mobilité et ses puces équipent ainsi des centaines de terminaux différents.

Mieux, en 2006, elle a même été classée parmi les 500 premières entreprises selon le magazine Fortune.

Le Snapdragon a toujours eu une bonne réputation mais les problèmes de surchauffe du 810 ont malheureusement terni l’image de la gamme… et de la marque.

En ira-t-il de même pour le Snapdragon 820 ? Comme indiqué un peu plus haut, c’est impossible à dire pour le moment. Il faudra effectivement attendre l’arrivée des premiers terminaux pour le savoir. Ceci étant, les derniers bruits de couloir en date ne plaisent clairement pas en sa faveur.

Non, le Snapdragon 820 n’a aucun problème de chauffe !

Preuve en est, Samsung serait (notez le conditionnel) en train de travailler sur une version optimisée de la puce pour le Galaxy S7 et pour le Galaxy S7 Edge pour limiter au maximum sa chauffe.

Qualcomm n’a pas pour habitude de commenter les rumeurs mais le célèbre fondeur est finalement sorti de son silence hier en publiant un message sur son compte Weibo. Il a indiqué que le Snapdragon 820 ne présentait aucun problème de chauffe particulier et que ses ingénieurs étaient en plus en train de l’optimiser.

C’est intéressant, mais ce n’est pas fini car il a aussi profité de l’occasion pour évoquer les caractéristiques techniques de la puce.

Le SoC sera ainsi composé de quatre coeurs Kryo gravés en 14 nm, des coeurs cadencés à 2,2 GHz. D’après Qualcomm, il serait environ deux fois plus performant que la génération précédente.

Bref, pour la firme, tout va bien. Le problème, c’est qu’elle avait aussi dit la même chose pour le Snapdragon 810, en rejetant la faute sur les constructeurs.

Via