Clicky

Selon Take-Two, l’intégralité des jeux sera, à terme, vendue en dématérialisé

Le dématérialisé est le support d’avenir du jeu vidéo. Si cette affirmation fera probablement grincer pas mal de joueurs (à commencer par ceux qui jouent sur consoles), force est de reconnaître que les grands éditeurs ne lâchent pas l’affaire, et ce malgré le temps qui passe.

Il faut dire que ce dernier semble jouer en leur faveur. Les exemplaires dématérialisés occupent en effet une part de plus en plus importante du marché au fil des années et la chose ne semble pas près de s’arrêter. De quoi pousser Karl Slatoff, le président de Take-Two (l’éditeur américain à l’origine de GTA, Bioshock ou encore NBA 2K) à s’exprimer sur la question avec des papillons dans le ventre et des étoiles dans les yeux.

Pour Take-Two, l’avenir du jeu vidéo serait le dématérialisé. L’éditeur à l’origine de GTA considère la vente des supports physiques comme étant bientôt révolue.

Visiblement enthousiaste à l’idée d’un marché 100% axé sur les supports dématérialisés d’ici quelques années, le patron de Take-Two rappelle toutefois que – pour l’heure – sa firme vend la majorité de ses jeux en version physique. Ce qui ne l’empêche pas de constater que le marché est en plein tournant, et que la situation évolue plus vite que prévu dans le domaine.

Un marché intégralement dématérialisé d’ici une dizaine d’années ?

C’est en tout cas ce que l’intéressé semble suggérer. Interrogé par le site Develop, ce dernier explique notamment : « Je pense qu’à long terme [le marché du jeu vidéo] sera 100% digital. Je ne peux pas prédire si ce sera le cas d’ici 5, 10 ou 20 ans. Je pense que ça se fera en moins de 20 ans, et surement en plus de cinq, mais je crois que c’est ce vers quoi nous allons. C’est dans l’air du temps et les choses prennent cette tournure. »

Ce à quoi il ajoute : « La raison pour laquelle cela va un peu plus vite que ce à quoi les gens s’attendaient, vient d’après moi de l’excellent travail effectué par Sony et Microsoft sur leurs services respectifs. Il y a plus de gens sur le Xbox Live, plus de gens sur le PSN et ça aide. [Le rejet du dématérialisé] s’estompe plus vite que prévu parce que ces plates-formes ont été très bien développées, et que les consommateurs les adorent« .

Malgré ses prédictions, Karl Slatoff tient à rassurer les joueurs qui apprécient toujours autant les supports physiques. Sa compagnie compte faire « tout ce qu’elle peut » pour les soutenir le plus longtemps possible.

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.