Selon un producteur du Studio Ghibli, Hayao Miyazaki ne prendra plus jamais sa retraite

De retour aux affaires après avoir annoncé sa retraite, Hayao Miyazaki arrivera-t-il à un point où il se sentira contraint, une seconde fois, à passer la main ? Selon un producteur du Studio Ghibli, cette situation pourrait bien ne jamais se produire de nouveau.

En 2013, année de son dernier long-métrage d’animation en date Le vent se lève, Hayao Miyazaki avait annoncé sa retraite en tant que réalisateur.

totoro

Crédits Pixabay

Il avait alors déclaré vouloir se consacrer à d’autres domaines que l’animation. Visiblement depuis lors démangé par l’envie de remanier son crayon des heures durant, Hayao Miyakazi est officiellement sorti de sa retraite en 2017.

Il y a près d’un an sortait son nouveau court-métrage Boro la petite chenille. N’ayant apparemment pas réussi à obtenir le résultat qu’il espérait avec ce format, Hayao Miyazaki aurait décidé de s’atteler à la réalisation d’un film. En 2016, ce dernier était attendu pour cette année.

Après « Boro la petite chenille », Hayao Miyazaki serait sur un autre projet de film

À cette époque, Toshio Suzuki, producteur au sein du Studio Ghibli, avait déclaré que Hayao Miyazaki allait « dessiner des storyboards jusqu’à sa mort ». Une issue dont le principal intéressé, alors âgé de 75 ans, s’était même amusé en se lançant dans l’aventure étendue de la petite chenille.

Aujourd’hui, le septuagénaire travaillerait sur un long-métrage intitulé Kimitachi wa Dou Ikiru ka (« Comment vis-tu ? »). Et auprès du magazine littéraire Bungei Shunju (des propos rapportés traduits en anglais par Kotaku), le même Toshio Suzuki apparaît toujours convaincu que Hayao Miyazaki ne reprendra plus jamais sa retraite :

« Je ne crois pas [que ce sera son dernier film]. Tant qu’il vivra, [Miyazaki] continuera probablement de faire des films. » La raison de cette ténacité à travailler, selon le producteur, résiderait tout simplement dans le fait que le réalisateur s’ennuie quand il ne met pas la main à la pâte.

Le projet en cours n’a pour l’heure pas de date de sortie. « Avec la production de ce nouveau film, nous expérimentons de ne pas avoir de date de sortie déterminée. Je suis impatient de voir comment cela va se répercuter dans le travail rendu », indique ainsi le producteur qui aurait prié pour ne avoir à composer avec une seconde annonce de retraite de M. Miyazaki.

Mots-clés hayao miyazaki