Microsoft a un service de « cloud gaming » en préparation

Microsoft s’intéresse depuis un moment au « cloud », mais la firme risque de passer très prochainement la vitesse supérieure en lançant un service, ou plutôt une plateforme, similaire à ce que proposait Gaikai en son temps. Gaikai ou OnLive, pour ne citer qu’eux. Vous l’aurez compris, il est évidemment question de « cloud gaming » et le projet semble être bien avancé. Un peu plus tôt dans la semaine, Microsoft aurait ainsi organisé une réunion interne pour montrer ses avancées en la matière, réunion durant laquelle les convives ont eu l’occasion de jouer à HALO 4 sur… un Nokia Lumia 520. Le tout avec une latence de 45ms.

Ce service n’a encore rien d’officiel et puisqu’il est en cours de développement, beaucoup de choses sont susceptibles de changer dans les semaines et dans les moins qui viennent. Les informations présentes au sein de cet article devront impérativement être prises avec la plus extrême des prudences, donc.

Cloud Gaming Microsoft

Microsoft aurait un service de « cloud gaming » sous le coude.

Pour construire sa plateforme, Microsoft semble avoir raisonné en terme d’écosystème, et pas uniquement en terme de produits. La nuance est importante, puisque ce service de « cloud gaming » ne concernerait pas uniquement Windows, ou la Xbox One. En réalité, tous les produits de la firme devraient pouvoir en profiter, ce qui inclus sa plateforme mobile, soit Windows Phone. Et en toute franchise, si le Lumia 520 peut encaisser du HALO 4 sans broncher, alors n’importe quel titre sera capable d’en faire de même.

Le « cloud gaming », pour ceux qui ne connaissent pas vraiment le sujet, est une technologie qui consiste à diffuser un jeu vidéo depuis des serveurs vers des ordinateurs ou des terminaux nomades. L’intérêt de la chose, c’est que ce sont les serveurs qui s’occupent d’effectuer tous les calculs compliqués. Il est ainsi possible de jouer à des titres très gourmands sur des configurations anciennes et poussives. Seul impératif, il vaut mieux avoir du (très) haut débit sous la main pour profiter de la technologie dans les meilleures conditions possibles.

Et jusqu’à présent, Microsoft n’avait pas vraiment cherché à percer sur ce marché. Il semblerait donc que cela soit en train de changer.

Via

Mots-clés microsoft