Clicky

Sexe : les adolescents diversifient leurs pratiques

Une étude sur 45 000 personnes au Royaume-Uni a été publiée par la revue Journal of Adolescent Health. Elle a démontré que les pratiques sexuelles des jeunes sont beaucoup plus diversifiées actuellement. Les rapports vaginaux sont les plus pratiqués par les jeunes britanniques hétérosexuels de 16 à 24 ans, mais la pratique du sexe anal et oral a également augmenté.

De jeunes volontaires ont été interrogés pour cette étude sur leurs pratiques sexuelles tous les dix ans. Les analystes ont pu constater que les jeunes d’aujourd’hui sont moins susceptibles que les générations précédentes de boire de l’alcool, de consommer de la drogue et de commettre des délits.

Sexe productivité

Le sexe a un impact positif sur la productivité finalement.

Par contre, ils sont plus actifs sous la couette.

Des programmes adaptés aux circonstances

De nombreuses études du même type ont été menées dans d’autres pays et régions. Elles ont pour but de chercher le meilleur moyen pour sensibiliser les jeunes à la contraception et aux IST.

Ruth Lewis, l’auteure principale de cette étude a déclaré : « Alors que les programmes d’éducation sexuelle sont en train d’être mis à jour, il est crucial de suivre les tendances actuelles des pratiques sexuelles chez les adolescents, afin qu’ils soient adaptés à ces réalités. »

Les pratiques sexuelles actuelles sont donc très différentes de celles d’il y a dix ans. Les méthodes utilisées à cette époque sont inefficaces et moins percutantes aujourd’hui. Ruth a ajouté : « Nous voulons informer au maximum les jeunes pour qu’ils puissent maximiser leur bien-être dès le début de leur vie sexuelle. »

Les résultats de l’étude

L’étude a débuté en 1990. Les résultats ont démontré que les rapports vaginaux sont toujours les rapports les plus pratiqués par les jeunes. Cependant, la pratique des rapports sexuels oraux et anaux a nettement augmenté.

Alors que seulement 10% des personnes interrogées ont déclaré pratiquer le sexe oral et anal en 1990, ce taux est passé de 20% chez la gent masculine et de 25% chez la gent féminine à partir de l’année 2010. Les jeunes ont commencé à être plus ouverts à partir de cette époque.

Cette étude a également démontré que l’âge moyen du premier baiser chez les jeunes britanniques est resté à 14 ans et le premier rapport toujours à 16 ans.

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !