SFR ne va plus commercialiser sa box sous Android

SFR a été le premier à lancer une box propulsée par Android. Son décodeur est même arrivé sur le marché en novembre 2013 et il donnait un accès direct à des millions d’applications du Play Store. Les abonnés le souhaitant pouvaient même installer Netflix pour profiter des films et des séries de la plateforme. Attention cependant, car l’appareil ne tournait pas sous Android TV mais sous Jelly Bean. La nuance est importante.

Mais voilà, beaucoup de choses ont changé au fil de ces derniers mois. SFR est effectivement tombé dans l’escarcelle de Numericable et cette fusion a entrainé des changements profonds chez le premier.

SFR Android

SFR va se passer d’Android pour ses décodeurs actuels et à venir.

Des changements structurels, certes, mais pas seulement puisque ce rachat va aussi avoir un impact sur le catalogue de la société, et sur ses offres.

Un choix qui ne surprend pas

Preuve en est, comme l’a révélé Next Inpact au début de la semaine, SFR va effectivement se débarrasser de son décodeur TV sous Android et ce dernier ne sera donc plus mis en vente à partir du 1er avril prochain. Et non, ce n’est pas un poisson d’avril ou une plaisanterie. Passée cette date, les abonnés ne pourront plus se procurer l’appareil et ils devront ainsi se diriger vers un décodeur plus traditionnel.

En soi, cette annonce n’est pas très surprenante. Numericable dispose d’un certain savoir-faire en la matière et il n’a évidemment pas l’intention de perdre le contrôle de sa propre box et, par extension, de faire rentrer Google dans nos salons.

Il ne faut pas non plus oublier que ce décodeur était loin d’être répandu chez les abonnés. Si l’on en croit les derniers chiffres en date, il n’était effectivement présent que dans 100 000 foyers. Le coupe SFR / Numericable devrait donc s’en tirer sans perdre trop de plumes.

Reste à savoir ce que vont penser les abonnés de cette décision. Google dispose d’une image forte auprès du grand public et ce n’est évidemment pas un hasard si Xavier Niel a fait le choix d’équiper sa Freebox Mini 4K de la plateforme du géant américain. Non, et il en ira bientôt de même pour Bouygues Telecom, d’ailleurs, puisque la Bbox Miami sera elle aussi propulsée par Android TV.

Mots-clés google androidsfr