Shazam se paye une chouette bande annonce

Si les Studios Marvel nous ont habitués à un cocktail mélangeant aventure, superhéros costumés et une bonne dose d’humour dans leurs productions, Shazam ne sera pas en reste et Warner Bros. compte bien en mettre plein la vue pour battre son principal rival sur son propre terrain.

En effet, avec Shazam, le décalage est assez notable par rapport aux précédents opus de la boîte de production partenaire de DC Comics, l’ambiance grave et quasiment lourde des derniers Man of steel (Zack Snyder), la série des Dark knight (Chistopher Nolan) ou le dernier Batman vs Superman : Dawn of Justice.

shazam

En tout cas, les quelques dizaines de secondes du dernier trailer de Shazam, qui vient de faire le tour de la toile nous en dit plus sur un rapprochement de la production d’un registre plus propice à l’amusement.

Être plus drôle, le secret de l’innovation

Et pour cause, avec Shazam, la recette du mec en collant inébranlable avec ses super-pouvoirs ne marche pas, il a fallu innover car le personnage clé de l’histoire a une certaine part de fantaisie en lui-même : l’histoire et les périples du jeune Billy Batson qui se voit doter des pouvoirs d’un puissant sorcier nommé Shazam.

En somme c’est l’histoire d’un enfant qui veut jouer à être une grande personne, un super-héros, avec tout ce que cela implique : pouvoirs hors du commun, expérimenter la vie d’adulte (la séquence de la bière et celle de l’agent immobilier), mais aussi et surtout … le sens des responsabilités d’un super-héros.

Un personnage à part

Nommé jusqu’en 2011 Capitaine Marvel, le sorcier Shazam (titre du film d’ailleurs) tire son nom des initiales de plusieurs héros et figures mythologiques, lui conférant ses pouvoirs et des capacités hors-normes pour protéger la ville de Fawcett City : la sagesse de Salomon (un estimé roi dans la Bible), la force d’Hercule (on connaît ses fameux 12 travaux, l’endurance d’Atlas (un géant qui soutient la voûte céleste), la puissance de Zeus (il lance les foudres), le courage d’Achille et la vitesse de Mercure (dieu romain des voleurs).

Sous la direction de David Sandberg et réalisé par Darren Lemke (Turbo, Jack le chasseur de géants), Shazam, tiré du personnage éponyme créé par C. C. Beck et Bill Parker, sera en salle à partir du 5 avril prochain.

Mots-clés shazam