SHEE : la maison spatiale fait ses premiers pas à Strasbourg

Le S.H.E.E fait ses premiers pas à Strasbourg. Plusieurs scientifiques européens se sont effectivement rendus à l’Université Internationale de l’Espace (ISU) à Illkirch-Graffenstaden pour présenter un premier prototype de maison spatiale. Une maison qui accompagnera peut-être un jour les colons sur Mars ou même sur d’autres planètes.

Le Self-Deployable Habitat for Extreme Environments se présente sous la forme d’une maison préfabriquée de 5,5 tonnes. Elle offre un encombrement réduit lorsqu’elle est transportée et elle peut parfaitement trouver sa place dans les soutes d’un lanceur spatial.

SHEE : image 1

Le S.H.E.E n’est pas vilain à regarder.

Intéressant, mais elle a un autre atout dans sa manche : contrairement aux meubles Ikea, elle n’a besoin que de quelques minutes pour être montée.

Le S.H.E.E n’a besoin que de quelques minutes pour être déployé

L’habitacle fait environ 18 m2 au sol, pour 50 m3, et il peut accueillir un maximum de deux astronautes avec une autonomie estimée à deux semaines.

Il offre tout le confort nécessaire et il est ainsi livré avec deux lits, des toilettes et un système de recyclage pour l’eau et l’air. Les hôtels Formule 1 peuvent aller se rhabiller.

Le prototype présenté à Strasbourg n’est pas pleinement fonctionnel en revanche et il ne pourra pas être utilisé comme tel pour abriter des colons sur Mars, par exemple. Les scientifiques en charge du projet doivent encore travailler sur l’étanchéité de l’habitacle et sur la solidité de sa structure.

Il manque aussi tous les équipements habituels, à commencer par des sas pour les entrées et les sorties des astronautes. Pour le moment, l’habitacle va être testé sur Terre dans des environnements à la fois isolés et hostiles.

La maison spatiale européenne va être testée en Espagne

Ce prototype va ainsi faire un petit tour dans le désert de Rio Tinto, au sud de l’Espagne, dans le cadre d’une première expérience. Les responsables du projet sont aussi en discussion avec l’ESA pour accompagner les missions d’entrainement de ses astronautes.

Le S.H.E.E a été mis au point par des scientifiques venus de toute l’Europe et le projet est d’ailleurs financé à 75% par l’Union Européenne.

Il est piloté en revanche par un consortium d’entreprises privées et par l’Université de Tartu, en Estonie.

L’Europe n’est évidemment pas la seule à travailler sur une maison spatiale. La NASA a aussi lancé un projet similaire et elle a même organisé un concours à la rentrée. Il s’adressait à tous les architectes en herbe et il a été évoqué en long, en large et en travers dans cet article.

Il faut d’ailleurs rappeler que l’agence spatiale américaine envisage de lancer une mission sur Mars en 2030 pour commencer à coloniser la planète.

SHEE : image 2 SHEE : image 3 SHEE : image 4 SHEE : image 5

Mots-clés espaceinsolite