Shigeru Miyamoto craignait la réaction des joueurs vis-à-vis de Super Mario Odyssey

Shigeru Miyamoto, le papa de Mario mais aussi de Star Fox Zero, a récemment déclaré qu’au départ, il était particulièrement anxieux vis-à-vis de la réaction des joueurs face à l’annonce de Super Mario Odyssey, où le plombier moustachu intègre ainsi un monde un peu plus réaliste que les précédents.

À l’image, Mario ne surprend jamais. Manette en mains, un possible étonnement peut rapidement succéder à l’émerveillement, et donc au respect, comme le disait il y a quelques années notre ministre de la Transition Écologique et Solidaire. Encore faut-il ne pas avoir été finalement gavé par un univers graphique ne renouvelant finalement qu’assez peu ses codes d’épisode en épisode.

Et puis voilà qu’en octobre 2016, Super Mario Odyssey a été annoncé, et avec lui, la découverte d’une casquette couteau suisse et d’une icône évoluant aux côtés de personnages à l’allure et aux proportions plus réalistes qu’à l’accoutumée. Des images qui ont pu rappeler certains choix artistiques pris pour le Sonic the Hedgehog paru en 2006.

Super Mario Odyssey : comment le souvenir de Pauline a apaisé Miyamoto

Dans un entretien récemment accordé à IGN, Shigeru Miyamoto, l’homme derrière Mario, a déclaré qu’il était inquiet de savoir comment le public allait accueillir ce nouveau titre. Mais ça, c’était avant qu’un souvenir ne lui revienne en tête : « J’étais inquiet quant à la façon dont les joueurs allaient réagir vis-à-vis d’un monde où Mario est aussi grand et où les gens normaux le sont un peu plus, ou au fait que les gens ne se mettent pas en colère quand Mario saute un peu partout autour d’eux. Mais cela étant dit, je pense que je suis rendu compte que le personnage de Pauline existait déjà, et l’idée d’un jeu prenant place dans une ville a vraiment bien fonctionné. Et nous sommes donc partis là-dessus. »

La facilité aurait été d’introduire un nouveau personnage pour permettre à Mario de rester dans son cocon et de prendre ainsi de la distance avec ces ignobles choses que l’on réunit sous la bannière de la nouveauté. Mais non.

« Fondamentalement, je pense que l’idéal est d’amener les anciens personnages à faire de nouvelles choses. Quand il y a une nouvelle mécanique de jeu d’introduite et un nouveau personnage qui s’intègre vraiment très bien, je pense que c’est génial. Mais je suis un peu hésitant et réticent quand quelqu’un exagère dans sa manière de penser et tente sans cesse de créer de nouveaux personnages. »

Super Mario Odyssey sortira le 27 octobre 2017, exclusivement sur Nintendo Switch.