Si votre nana termine ses SMS avec un point, alors vous risquez de penser qu’elle vous trompe

Les SMS marchent fort depuis plusieurs années, même s’ils se font de plus en plus voler la vedette par les courriels et les messages instantanés. Oui, et si vous envoyez régulièrement des messages à vos proches, alors sachez qu’il ne faut surtout pas les conclure par un point. Jamais ! Et si vous le faites, alors vous vous exposez… à de lourdes sanctions.

Les origines du SMS sont assez floues. Pas mal de gens pensent qu’ils ont été inventés par des finlandais pour aider les personnes malentendantes à communiquer plus facilement mais cette théorie ne fait pas l’unanimité dans le milieu.

Point SMS

Elle a fini son SMS avec un point ? C’est sûr, elle a quelqu’un d’autre dans sa vie !

Une chose est sûre en tout cas, le tout premier message texte commercial a été envoyé au début des années 90 sur le réseau GSM de Vodafone au Royaume-Uni.

En 2011, plus de 200 000 SMS auraient été envoyés… chaque seconde

Il a fallu plusieurs années pour que ce nouveau moyen de communication trouve sa place sur le marché. A présent, il fait partie de notre quotidien et nous sommes des millions à communiquer par ce biais.

D’après les derniers chiffres en date, en moyenne et en 2011, environ 200 000 SMS auraient été envoyés chaque seconde.

Mais quel est le rapport avec ce fameux point ?

En réalité, c’est assez simple. Celia Klin et son équipe de l’université de Binghamton ont lancé une étude pour déterminer la manière dont sont perçus les SMS en fonction de plusieurs critères différents. Ils ont donc recruté une centaine d’étudiants et ils leur ont fait lire une série d’une quinzaine d’échanges relativement simples et assez proches les uns des autres.

Là, ils se sont rendus compte que les SMS se terminant par un point n’étaient pas très appréciés et qu’ils étaient souvent perçus comme manquant de sincérité. Surprenant, non ?

Pas complètement, en fait. Lorsqu’on discute avec une personne de vive voix, on peut s’appuyer sur ses expressions faciales, son regard ou même la posture de ses membres pour déterminer le sens réel de ses propos et lire ainsi entre les lignes.

Ce n’est évidemment pas le cas avec un SMS puisque la personne ne se trouve généralement pas dans la même pièce que soi. C’est précisément pour cette raison qu’on se concentre sur d’autres éléments comme la ponctuation ou même les emojis utilisés.

Du coup, maintenant, vous savez ce que vous devez faire. Ou plutôt ne pas faire.

Mots-clés funinsolite