Clicky

Si votre voisin possède un iPhone, il est probablement riche

Tenter d’estimer le niveau de vie d’un individu en fonction des possessions qui sont les siennes n’est pas un concept récent. Mais si à l’époque romaine se draper de nobles étoffes et agrémenter sa tenue d’une broche en or, importée d’une des lointaines contrées de l’Empire, faisait probablement office de signe extérieur de richesse, les êtres connectés que nous sommes doivent visiblement se tourner vers Apple pour renvoyer cette même image d’opulence et de félicité… financière tout du moins.

C’est en tout cas ce qu’induit une récente étude américaine. Publiée par Marianne Bertrand et Emir Kamenica, chercheurs à l’université de Chicago, cette dernière démontre que posséder un produit estampillé d’une pomme croquée est le meilleur moyen d’être considéré comme quelqu’un d’aisé.

Une étude américaine portant notamment sur les signes extérieurs de richesse pointe que certains produits d’Apple, iPhone en tête, permettraient de déterminer avec une certaine justesse le niveau de vie de leurs propriétaires.

Pour parvenir à ce constat, les deux chercheurs se basent sur des données recueillies en 2016, auprès de 6394 Américains. Cet échantillon représentatif de la population américaine estime, dans sa majorité, que les iPhone et iPad comptent parmi les produits les plus représentatifs d’un niveau de vie élevé, et donc des revenus importants.

L’iPhone, signe extérieur de richesse (intérieure ?)

On apprend ainsi de l’étude que 59% des sondés voient en un téléphone Android un signe extérieur de richesse, tandis que cette appréciation grimpe subitement à près de 70% pour un iPhone et à très exactement 66,9% pour une tablette de chez Apple.

« Quelle que soit l’année de notre historique de données, aucun produit n’a jamais été aussi représentatif de hauts revenus qu’un iPhone en 2016 » précisent Marianne Bertrand et Emir Kamenica, dans leur analyse. Fait amusant, les données collectées en 2004 et 1992 laissaient la première place de ce classement à des produits alimentaires.

En 2004, acheter du beurre de la marque Land O’Lakes arrivait ainsi en première place des signes extérieurs d’un niveau de revenu élevé ; tandis qu’en 1992 cette place revenait à la moutarde de Dijon produite par l’entreprise Grey Poupon. Avec le temps, la nourriture aura donc laissé place à l’électronique, qui se charge désormais, selon les sondés, de sous-entendre une appartenance au cercle des 25% les plus riches.

Reste à savoir si l’achat d’un smartphone – ou d’une tablette -, que l’on peut payer sur un ou deux ans au travers de moult mensualités, est vraiment représentatif d’un niveau de vie élevé. Dans bien des cas, il semble qu’à défaut d’être, il convient avant tout de paraître…

Mots-clés appleiphone

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.